People & Sports

Zidane en pincerait aussi pour Kanté

Parce qu’il séduit tout le monde, Ngolo Kanté aurait aussi, selon la presse espagnole, tapé dans l’œil du Real Madrid et de Zinédine Zidane, son entraîneur, auquel la révélation des Bleus rappellerait furieusement un certain… Claude Makelele.

Et pourquoi pas Matuidi tant qu’on y est… Après Paul Pogba, objet de toutes les convoitises des Merengue depuis maintenant des semaines, c’est Ngolo Kanté, l’autre milieu de terrain titulaire de l’équipe de France, qui aurait à son tour tapé dans l’oeil de Zinédine Zidane et du Real Madrid, sous le charme à leur tour de la révélation des Bleus, devenue incontournable dans l’entrejeu tricolore depuis le coup d’envoi de l’Euro 2016, même si Didier Deschamps va devoir se priver du joueur, suspendu, en quarts de finale face à l’Islande.

Un intérêt suffisamment important pour que le quotidien sportif espagnolMarca le relaie ce mercredi à sa une, où Kanté apparaît pleine page. Selon nos confrères, Zidane mesure tout le bénéfice que sa formation pourrait tirer de l’intégration d’un tel profil. Et l’entraîneur madrilène, s’il milite le premier pour ce recrutement, est soutenu dans cette volonté par plusieurs composantes d’un club, qui se serait mis sur la piste de l’ancien Caennais dès Noël dernier, alors que Leicester City confortait sa domination sur la Premier League. Et que le joueur s’imposait comme le meilleur milieu de terrain du championnat à son poste.

Tout sauf un Galactique

Au Real, Kanté marcherait sur les traces de glorieux compatriotes tels que Christian Karembeu ou Claude Makelele, qui tous les deux ont marqué leur passage au sein de la Maison Blanche de leur empreinte dans ce rôle de milieu de terrain défensif infatigable. Zidane en sait quelque chose, lui qui fut le coéquipier de Makelele à Madrid comme en sélection. Kanté apporterait aussi une concurrence à Casemiro, qui a su s’imposer sous les ordres de Zizou, soucieux d’équilibrer un collectif parfois écrasé par le poids de l’incontournable BBC.

Loin de la politique des Galactiques, si chère au président Florentino Perez, Kanté, s’il est aussi, dit-on, sur les tablettes du PSG, a l’avantage d’afficher une clause libératoire fixée à 25 millions d’euros, qui n’a évidemment rien d’un obstacle pour les champions d’Europe.

football.fr

 

Dans la même rubrique...

Mercato : Naples rejette une offre de 55M€ pour Koulibaly ?

Actusen

Basket : Amadou Gallo Fall n’est plus à la tête de NBA Africa

Actusen

FC Metz : le prix de Habib Diallo fixé entre 15 et 20 millions d’euros

Actusen

Laissez un commentaire