A LA UNE News Politique

A quelques jours des investitures des candidats aux élections locales : des leaders de Benno lavent leur linge sale à la Dic

La coalition Benno Bokk Yakaar, en cette veille des investitures, est au bord de  l’implosion dans la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane. Des responsables comme Thierno Ndiaye, leader du mouvement And Defar Sunu Gox et candidat au niveau de la Commune et Babacar Ba ont actuellement un contentieux judiciaire. L’ancien banquier et proche du ministre Mame Mbaye Niang a porté plainte contre le  jeune Babacar Ba. Il reproche à ce dernier d’avoir  publié sa photo dans un groupe Whatsapp avec le commentaire suivant : «on mérite mieux que ça».

A la veille des investitures des candidats pour les élections locales de janvier 2022, le feu couve dans la coalition Benno Bokk Yakaar de la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane. En effet, certains responsables de l’Alliance pour la république (Apr) dans cette localité qui se regardent en chiens de faïence sont en train de régler leur compte à la Division des investigations criminelles (Dic).

Thierno Ndiaye, candidat à la mairie de Gueule Tapée Fass-Colobane porte plainte contre Babacar Ba, son camarade de parti, à cause d’un commentaire jugé déplacé

C’est Thierno Ndiaye qui a annoncé  sa volonté de briguer la mairie conduite actuellement par Ousmane Ndoye qui a porté plainte contre le jeune Babacar Bâ.  M. Ndiaye lui reproche  la publication de sa photo dans un groupe Whatsapp avec le commentaire suivant : «On mérite mieux que ça ». Un acte que Thierno Ndiaye, leader du mouvement And Defar Sunu Gox et candidat au niveau de la Commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane, peine à diriger. C’est ainsi que l’ancien banquier et proche du chef de cabinet  de la présidence Mame  Mbaye Niang a déposé une plainte contre Babacar Ba.

Entendu par la Dic, le mis en cause, libéré sur convocation, prié de chercher un avocat. Il doit repasser devant les enquêteurs lundi prochain

Selon les informations recueillies par SourceA, le jeune Ba a été convoqué, avant-hier, durant toute la journée et a été entendu par les enquêteurs. Mais il a été libéré sur convocation. Selon nos informations, il doit repasser lundi prochain pour être auditionné. Mais lors de son passage à la Division des investigations criminelles, les enquêteurs ont confisqué son téléphone et lui  ont demandé de prendre un avocat. Une requête qu’il a catégoriquement rejetée.

D’après des informations reçues auprès de ses proches, si Babacar Ba évite de constituer un avocat, c’est parce qu’il craint que la police ne mentionne  qu’il a été auditionné en présence de son conseiller.

Mansour SYLLA (SourceA)

Dans la même rubrique...

Marie Khemesse Ndiaye : «nous avons Omicron mais le plus important, est le dispositif de riposte que nous avons mis en place»

Actusen

Pour une surveillance optimale des opérations de distribution des cartes d’électeurs : la nouvelle directive de Déthié Fall aux leaders politiques de Yaw

Actusen

Violences dans les navétanes au stade Ngalandou Diouf : au moins 1 mort et plusieurs blessés

Actusen

Laissez un commentaire