Actualité News

Accrochage entre l’Armée et le Mfdc : des tirs à l’arme lourde entendus à Bignona et à la frontière avec la Gambie depuis, hier

Après une longue période d’accalmie, les accrochages ont repris entre des éléments supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) et l’armé nationale. Selon les informations de nos confrères de ZikFm, des tirs à l’arme lourde ont été entendus dans le Nord de Bignona, mais aussi dans cette zone vers la frontière avec la Gambie. La reprise des combats serait une riposte des rebelles contre les opérations de sécurisation, notamment la destruction de toutes les bases supposées du Mfdc, des champs de chanvre indien et de lutte contre le trafic de bois, engagées par l’armée nationale.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Drame à Keur Massar : un maçon tué lors d’une bagarre

Actusen

Ziguinchor : plus 1000 accidents de la circulation enregistrés entre 2021-2022

Actusen

Cartes d’égalité des chances : le président de la Fsaph déplore la lenteur dans la délivrance

Actusen

Laissez un commentaire