A LA UNE News Société

Adepte des jeux de hasard : comment le livreur a misé l’argent d’une gérante de point Wave et perdu 1,8 million F Cfa

L’addiction de Elimane Diouf sur les jeux de hasard lui a valu sa relation fraternelle avec Diey Maty Diagne. Les deux personnes ne se supportent plus à cause de l’attitude de Elimane Diouf. La gérante d’un point Wave, faisait toujours appel à lui, livreur de son état pour toutes ses courses. C’est ainsi qu’elle l’envoyait retirer de fortes sommes d’argent chez son fournisseur à maintes reprises. Mais la dernière fois lui a causé tous ses ennuis. D’après elle, ce jour-là elle a donné son code à Elimane. Après une longue attente, elle l’a appelé mais, il lui a fait croire qu’il avait fait un détour et qu’il allait la rejoindre rapidement.

Que nenni. Après avoir misé avec l’argent de la dame, il a remis le téléphone au nommé Khalifa. Sachant que les carottes sont cuites pour lui, il s’est d’abord réfugié à Linguère avant d’aller en Gambie. C’est à son retour qu’il a été arrêté. Jugé hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, il a contesté les faits. D’après lui, c’est Maty Diagne qui lui a demandé de jouer pour elle.

A l’en croire, c’est elle-même qui a validé le code pour pouvoir entamer le jeu. «Elle a misé à quatre reprises pour un montant de 450 mille francs CFA. On a perdu. J’ai pris la fuite car elle a menacé de déposer plainte contre moi», a-t-il dit. A cet effet, l’avocat de la partie civile a sollicité qu’il soit maintenu dans les liens de la détention. Il a réclamé la somme de 3 millions 500 mille francs CFA en guise de dédommagement. La robe noire a demandé l’exécution provisoire et que la contrainte par corps soit fixée au maximum.

La représentante du ministère public pour sa part, a requis six mois d’emprisonnement ferme contre Elimane Diouf. L’avocat de la défense a, quant à lui, sollicité une application extrêmement bienveillante de la loi pour son client qui est un délinquant primaire. Au terme des plaidoiries, le tribunal a reconnu Elimane Diouf coupable du délit d’abus de confiance. Il a écopé d’une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme.

Aïssatou TALL (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Condamné à 3 mois : l’histoire de cet étudiant qui est accro au stupéfiant et qui mettait en danger la vie de sa mère

Actusen

Macky Sall : “doyalna seuk ci mbiir mi”

Actusen

Macky Sall s’emporte au dialogue national : «en réalité, je ne veux même pas assister à cette élection»

Actusen

Laissez un commentaire