A LA UNE Actualité Société

Aly Ngouille Ndiaye sur l’arrêté des prières du vendredi : «sur les 4500 mosquées, 500 n’ont pas respecté la mesure»

Face à la presse ce mardi, le ministre de l’intérieur s’est exprimé sur ce qui s’est passé le vendredi ou certaines mosquées ont été ouvertes malgré l’arrêté du préfet de Dakar. Selon Aly Ngouille Ndiaye l’objectif du gouvernement n’est pas d’interdire les prières mais d’éviter les rassemblements pour freiner la maladie qui se propage dans le pays.

«Le gouverneur avait pris un arrêté pour Dakar compte tenu de ce que nous savions de la dispersion de la maladie mais dans les autres circonscriptions, on n’avait pas jugé utile de prendre des arrêtés. Mais par une approche didactique nous avons cherché à discuter avec tous les marabouts et Chefs religieux vendredi, nous avons eu une bonne satisfaction quant on regarde à l’échelle nationale, le nombre mosquée qui ont évité les rassemblements», a dit le ministre

Selon lui, «sur les 4500 mosquées au niveau national, nous avions eu pratiquement 500 où les prières ont été effectuées. Et dès fois il n’y avait pas beaucoup de monde. Cela veut dire que nous avions un taux de 89% et nous allons avoir cette même démarche. D’ici vendredi nous aurons 100%. Parce que les marabouts comprennent que pour leur protéger eux même et pour protéger leurs talibés, ils ont besoin d’éviter au maximum ces rassemblements dans ces différents lieux».

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Hôtel à Anse Bernard : Seydi Gassama demande à Macky de renoncer à ce projet

Actusen

Des tests à 40 000 F cfa pour les voyageurs : Hsf déchire le nouveau protocole sanitaire et menace de saisir les Nations-Unies et l’Organisation internationale de l’aviation civile

Actusen

Insolite à Touba : deux dealers trahis par l’odeur du cannabis

Actusen

Laissez un commentaire