News Société UNE

Antoine Diome à l’opposition : «le ministère de l’Intérieur ne s’attache aucunement les services des nervis»

A l’Assemblée nationale, ce dimanche pour défendre son budget, le ministre de l’Intérieur a démenti l’argument selon lequel, des nervis sont notés aux côtés des forces de l’ordre. «Mon département ne s’attache aucunement les services des nervis. Au sein de la Police nationale, il y a des policiers en tenue et ceux en civil qui s’emploient quotidiennement à assurer la protection de tous les citoyens, quelle que soit leur coloration politique», précise-t-il.

Concernant le système de parrainage, le ministre a précisé que l’arrêt rendu par la Cour de justice de la Cedeao n’a pas requis sa suppression. «Les acteurs politiques qui avaient pris part aux travaux d’élaboration du nouveau Code électoral ont décidé souverainement de maintenir le système de parrainage, mais en excluant son application aux dernières élections territoriales. Maintenant, si les acteurs politiques décident de l’enlever, il est toujours possible d’engager des discussions, dans ce sens, avec le gouvernement», précise-t-il.

S’agissant de l’arrêté communément dit ‘’Ousmane Ngom’’, le ministre a précisé que «le périmètre d’interdiction des manifestations faisant l’objet de cet arrêté concentre l’essentiel des activités économiques du pays faisant vivre la quasi-totalité des sénégalais. Une prise de conscience citoyenne devrait même pouvoir amener les gens à s’abstenir de créer des troubles dans cet espace névralgique, d’autant plus qu’il existe dans tous les pays du monde des zones géographiques protégées, pour des raisons de sécurité nationale», a-t-il dit.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Pape Alé Niang : «je crois que je dois démissionner du métier. Ce contrôle judiciaire n’est ni plus ni moins qu’une prison à ciel ouvert»

Actusen

Chan 2023 : Les Lions ont pris leur revanche sur la Mauritanie et se qualifient en demi-finale

Actusen

Laissez un commentaire