Actualité News

Application de la baisse des prix : les boutiquiers détaillants en grève jeudi et vendredi

Pour dénoncer la décision de Macky Sall et son gouvernement de faire baisser les prix des produits de premières nécessités, les boutiquiers détaillants ont décidé d’observer une grève le jeudi et le vendredi. L’association nationale des boutiquiers détaillants du Sénégal qui était en Assemblée générale à Thiès, ce mercredi, a fait part de ses difficultés depuis l’entrée en vigueur des nouveaux prix sur le marché. « Vendre sans une marge bénéficiaire est un suicide collectif pour l’ensemble des boutiquiers. Sur le sucre, nous avons une marge bénéficiaire de 1100 Fcfa sans transport ni emballage, pour le riz, 750 Fcfa, pour l’huile c’est 500 Fcfa. Pour le lait en poudre on nous impose de vendre à perte parce qu’on achète le kilogramme à 2920 Fcfa et on nous demande de vendre à 2700 Fcfa. C’est pour toutes ces raisons qui nous avons décidé de partir en grève le 24 novembre pour 48 heures. Aucune boutique ne sera ouverte pendant deux jours. Nous invitons que tous les boutiquiers présents sur le territoire national à respecter ce mot d’ordre », a déclaré Aliou Ba, président de ladite association. Il prévient les autorités que « cette forfaiture » ne passera pas. Pour pousser l’Etat à revenir sur sa décision, les boutiquiers du Sénégal n’excluent pas de ne pas renouveler les produits concernés par baisse une fois leur stocks terminés.

Saly SAGNE (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire