News Politique

Bataille rangée à Ziguinchor : Ousmane Sonko accuse la police et prévient

Après les échauffourées entre militants de Doudou Ka et ceux de Ousmane Sonko, ce dernier a fait une sortie, ce mardi, pour déplorer cet acte. Lors de son face à face avec la presse, le leader de Pastef/les patriotes a fait porter le chapeau aux forces de l’ordre.

«Nous avons une police politique à la solde de Macky Sall. Au début de la bagarre, les responsables de l‘Unacois ont appelé la police devant moi pour les informer. Mais elle était restée à la périphérie laissant les militants s’entre-tuer. Ils ont stationné leur fourgonnette sur la voie principale. Je les considère comme complices de ce qui s’est passé. C’est une attitude irresponsable. Elle prend toujours partie pour le pouvoir. J’indexe la chaîne de commandement», a pesté Ousmane Sonko.

Selon lui, si ce n’était pas le professionnalisme et le sang-froid de sa sécurité, le pire pourrait se produire. Non sans prévenir qu’il dispose suffisamment de moyens pour répliquer.

«J’appelle toutes les autorités religieuses de la Casamance à élever la voix pour annihiler ces pratiques de violence.  On est à 4 mois des élections et les gens commencent à annoncer les couleurs. Je préviens que ce qui s’est passé hier nous ne l’accepterons plus », dit-il.

Adja K. Thiam (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

A quelques jours des investitures des candidats aux élections locales : des leaders de Benno lavent leur linge sale à la Dic

Actusen

Touba : un apprenti chauffeur échappe à la mort pour une histoire de 200 F Cfa

Actusen

Déclaration de politique environnemental : les engagements du directeur du Coud, Maguette Sène pour relever les défis   

Actusen

Laissez un commentaire