People & Sports

Ben Arfa, ce serait Leicester !

Alors que Nice s’est fait une raison et que Séville semble patiner sur le dossier, c’est un retour vers l’Angleterre qui pourrait attendre Hatem Ben Arfa. Selon Jean-Michel Aulas, lui aussi éconduit, c’est Leicester, champion d’Angleterre, qui tiendrait désormais la corde.

Hatem Ben Arfa avait prévenu: ce sont pas moins de vingt clubs à avoir manifesté leur intérêt pour le milieu offensif français. Et si le futur ex-Niçois avouait aussi avoir “ciblé” trois formations, on n’est pas pas à l’abri d’une surprise… Celle-ci s’appelle Leicester et les Foxes seraient donc sur le point d’emporter la décision.

 Je crois que Hatem a envie de venir à, Lyon, mais… 

Jean-Michel Aulas (président de l’Olympique Lyonnais)

Tout sauf un scoop, le départ de Ben Arfa de son cocon niçois a, lui, été entériné mardi par le président Jean-Pierre Rivière au micro de Canal+ Sport: “Ben Arfa ne sera plus à Nice la saison prochaine”, a assuré le dirigeant qui, non content de perdre son entraîneur Claude Puel – celui-ci n’a pas souhaité prolongé l’aventure et serait sur le point de s’engager avec Southampton -, fait aussi une croix sur son meilleur joueur. Au moins cela permettra-t-il à l’OGC Nice de tourner définitivement la page HBA, qui n’aura donc été qu’une comète, éblouissante le temps d’une saison, mais ô combien furtive pour des Aiglons, qui doivent donc se faire un raison.

Futur adversaire de Puel ?

Ben Arfa, que l’on disait encore il y a quelques heures très proche d’un accord avec le FC Séville, ne s’est toujours pas engagé avec le club andalou. De là à imaginer que la piste de l’Olympique Lyonnais, lui aussi très assidu, est relancée, il n’y a qu’un pas que Jean-Michel Aulas s’est bien gardé de franchir. Et donc pour cause. A en croire JMA, c’est le champion d’Angleterre en titre qui aurait trouvé les arguments pour convaincre le joueur: “Je crois que Hatem a envie de venir à, Lyon, mais Leicester semble tenir la corde. En tout cas, c’est ce que m’ont dit des gens qui l’ont eu cet après-midi (mardi)”.

Une hypothèse pas si farfelue pour un Ben Arfa que l’on devine aisément séduit par la formidable épopée de Leicester la saison passée, la perspective de disputer la Ligue des champions, la qualité du jeu déployée par l’équipe de Claudio Ranieri et la philosophie du coach italien, paternaliste et proche de ses joueurs. Un profil de mentor pas si éloigné de celui de Puel qui pourrait donc recroiser son poulain, cette fois dans le camp d’en face, sur les pelouses de Premier League.

football.fr

 

Dans la même rubrique...

Le classement de la Serie A établi via un algorithme ?

Actusen

Benfica rattrape Porto

Actusen

Bale continue de prendre ses aises à Madrid…

Actusen

Laissez un commentaire