A LA UNE News Société

Boy Djinné, un détenu encombrant : pour son retour de parquet, Rebeuss a refusé de l’accueillir

Les agents pénitentiaires de la prison de Rebeuss craignent-ils que Boy Djinné leur file entre les doigts ?C’est une question qui mérite, du moins, d’être posée, si on sait que, pour un second retour de parquet de l’ancien fugitif le plus recherché du pays, le Directeur de la prison a refusé, tout bonnement, de l’accueillir, exigeant que toutes les règles soient d’abord appliquées.

Baye Modou Fall de son vrai nom qui n’a pas encore été inculpé et ne faisant pas pour le moment l’objet d’un mandat de dépôt, a été conduit à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.

Selon L’Observateur, les autorités compétentes ont été poussées par un souci de sécurité ; vu la facilité avec laquelle le mis en cause a tendance à s’évader, partout où il est gardé.

Et d’après les sources de nos confrères, elles ne sont pas les seules à se préoccuper de sécurité, car le Directeur de la prison aussi cherche à surveiller ses arrières.

L’Observateur rapporte qu’il a ainsi opposé un niet catégorique à cette volonté «d’héberger» Boy Djinné pour une nuit, exigeant un mandat de dépôt à son encontre.

Toujours, selon les sources de nos confrères, le «Michael Scolfield» sénégalais a fait le tour de plusieurs Postes de police, avant de finir sa nuit au commissariat central, comme tous les mis en cause qui faisaient l’objet de retour de parquet.

Un retour de parquet qui s’explique par le fait qu’aucun magistrat instructeur n’a été désigné, pour le moment.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Covid-19 : la communauté Layène n’organisera pas le Gamou annuel

Actusen

Vol de voiture : Baboye tombe dans les filets de la police de Touba

Actusen

Capacité de mobilisation des ressources budgétaire : le président Macky Sall fait un bilan élogieux de son programme

Actusen

Laissez un commentaire