A LA UNE News Société

Bras de fer avec le ministre de la justice : le Sytjust décrète encore 24 heures de grève et tire sur Me Malick Sall

Le Bureau Exécutif National (Ben) du Syndicat des Travailleurs de la Justice (Sytjust) a décrété 24 heures de grève renouvelables couvrant le jeudi 30 juillet 2020.

Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.sn, Me Aya Boune Malick Diop et Cie «lancent un appel solennel au Gouvernement d’arrêter les dérives de Me Malick Sall, Ministre de la Justice qui tente de remettre en cause les droits acquis des travailleurs de la Justice générés par des décrets dûment signés par le Président de la République et par un protocole d’accord signé par le Gouvernement et le Sytjust, le 17 octobre 2018».

Après 14 mois de délai de grâce, ajoute le document, «le Sytjust avait émis courant juin 2020 des critiques à l’encontre du Ministre de la Justice pour l’inciter à la mise en œuvre des réformes qu’il a héritées de ses prédécesseurs».

Malheureusement, regrettent les robes noires, «en lieu et place de la prise en charge des légitimes préoccupations des travailleurs de la Justice, Me Malick Sall a préféré, contre les principes cardinaux de l’Etat de droit, s’investir dans un bellicisme contre le Sytjust au point de plomber la marche du service public de la Justice».

Ce qui fait dire aux syndicalistes que «le Ministre de la Justice, dans sa croisade, est entrain de ternir l’image de la Justice en posant des actes illégaux sans précédent».

Actusen.sn

 

Dans la même rubrique...

Incendie au marché central de Louga : 20 cantines de vente de tissus et 9 étals de légumes consumés ; des dégâts estimés à plusieurs millions

Actusen

Nouveaux tarifs : Urgence Panafricaniste cogne sur Orange

Actusen

Soutenance de thèse de doctorat : Aida Mbodj a obtenu la mention très honorable avec les félicitations du jury   

Actusen

Laissez un commentaire