A LA UNE

Bras de fer avec le ministre de la justice : le Sytjust décrète encore 48 heures de grève renouvelables à partir de ce jeudi

Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) n’est pas prêt à enterrer la hache de guerre. El Hadji Ayé Boune Malick Diop et ses camarades, se disent plus que déterminés à en découdre avec leur ministre de tutelle, le Garde des Sceaux, Malick Sall. Ainsi, pour le contraindre à accélérer la cadence afin que leurs revendications soient mises en œuvre, les syndicalistes ont décrété à nouveau décrété 48 heures de grève renouvelables couvrant les Jeudi 9 et vendredi 10 juillet 2020.

«Les travailleurs de la Justice s’insurgent encore contre le torpillage de leurs droits acquis perpétré par le Ministre de la Justice, Monsieur Malick Sall qui, pour des considérations décalées de ses responsabilités de Garde des Sceaux, essaie de persuader le Président de la République et le Gouvernement à remettre en question toutes les réformes entreprises pour la prise en charge des doléances du Sytjust», peut-on lire dans le communiqué.

Toutefois,  le Sytjust «appelle tous ses militants à la mobilisation pour la réussite de la marche pacifique qu’il organisera le 14 juillet 2020 à Dakar. Toutes les personnes soucieuses du bon fonctionnement du service public de la Justice et éprises des valeurs démocratiques sont invitées à marcher avec les travailleurs de la Justice pour le triomphe de la vérité et du droit».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Coronavirus : les Sénégalais résidents en Italie qui désirent rentrer au pays doivent désormais présenter un test

Actusen

Saccage des locaux du quotidien «Les Echos» : le Cdeps marque toute son indignation et interpelle le ministre de la justice

Actusen

Nécrologie : décès du Professeur Moustapha Sourang, ancien ministre de l’éducation nationale

Actusen

Laissez un commentaire