A LA UNE News Société

Ce qui ne vous a jamais été raconté sur Serigne Touba : Sarsara, sa terre d’exil, l’histoire secrète entre Keur Nganda et Serigne Sidy Moctar

Le journal L’Observateur de ce jeudi a fait un large zoom sur le fondateur du “Mouridisme”. Et c’est pour révéler, entre autres, que c’est sur le désert mauritanien que Cheikh Ahmadou Bamba a reçu le “wird” des mains du Prophète Mohammed (PSL).

Le journal, qui est retourné à Sarsara, lieu de naissance du mouridisme, renseigne que sur 74 années de vie, Cheikh Amadou Bamba en a passé 33 en exil dont 4 à Sarsara. Versant aride du désert mauritanien situé à plus de 200 kilomètres au Sud-est de la capitale.

Toujours dans sa livraison du jour, le canard de la Médina a plongé ses lecteurs dans ce qu’il qualifie d’histoire secrète entre Serigne Sidy Moctar Mbacké et Keur Nganda, lieu de retraite de l’actuel khalife général des Mourides.

Accueillant le Saint homme, depuis plus de 55 ans, le lieu raconte son guide spirituel dans tous ses états. De l’inhospitalité des oncles et la fondation de Keur Nganda, au statut de police et de tribunal du Saint homme, en passant par les années des vaches maigres, la terre de refuge et le titre de “Baye défal yalla”, tout y passe.

Bref, L’Observateur, qui a également fait un tour au Mausolée de Babou Mouride, raconte l’homme qui a marqué d’une empreinte indélébile la vie du Cheikh. Il s’agit de Cheikh Ibra Fall, fidèle parmi les fidèles de Khadimou Rassoul.

Dans la même rubrique...

LDC : Le PSG s’offre une place en demi-finale

Actusen

Nécrologie : Elhadji Amadou Sèye, animateur de l’émission “Xew xewu dembë” rappelé à Dieu

Actusen

Violence à Tobène : Fds/les Guelewar dénonce la répression contre les populations

Actusen

1 commentaire

fifi 17/11/2016 - 13:25 at 13:25

77 338 50 48 / 77 348 72 76 ….
10000 fr massage tonifiant
15 000 fr massage doux sensuel
30 000 fr domicile
Pour une durée d heure la séance dans un cadre calme
discret et paradisiaque.
Tout se passera ds la plus grande discrétion promis

Répondre

Laissez un commentaire