ACTUSEN
A LA UNENewsPolitique

Cheikh Oumar Anne : «Amadou Ba va assumer son statut de chef de l’opposition avec fermeté pour revenir dès 2029 aux affaires»

C’est une ambiance de campagne électorale que la commune de Ndioum a vécue, dans la soirée du jeudi suite au retour de Cheikh Oumar Anne. L’ancien ministre de l’Éducation nationale, après son long séjour à la Mecque avec le candidat malheureux à la présidentielle de 2024, a fait son come-back et il a été massivement accueilli par les populations de la commune de Ndioum qu’il dirige. Devant une marée humaine, il a déclaré à qui veut l’entendre que l’ex-chef du gouvernement est le chef de l’opposition et il va l’assumer pleinement. « Le premier ministre Amadou Ba se porte bien et vous remercie de votre engagement à ses côtés. Il va pleinement assumer son statut de chef de l’opposition avec fermeté pour revenir dès 2029 aux affaires et conduire le pays à l’émergence avant 2035″, a déclaré le premier magistrat de la commune de Ndioum.

Poursuivant à chanter les qualités du candidat malheureux de la coalition Benno Bokk Yakaar, Cheikh Oumar Anne d’ajouter : « Amadou Ba a les idées et la stratégie pour mener le pays à cet objectif, dans la paix, la stabilité et la cohésion sociale. Nous serons une opposition responsable, crédible et capable de faire des propositions ». Cheikh Oumar Anne qui avait à ses côtés des responsables apéristes a tenté de justifier les raisons de son absence après la présidentielle du 24 mars 2024. « Après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, Amadou Ba m’a demandé de l’accompagner à la Mecque. Je sais que ce choix est dû au grand accueil que vous lui avez accordé lors de la campagne électorale », souligne -t-il. Cheikh Oumar Anne a été fortement remercié par les responsables apéristes de Podor qui ont signé une déclaration pour magnifier le travail remarquable effectué dans la commune lors des dernières échéances. Et ils ont décidé de l’accompagner dans ses missions pour les échéances futures.

Actusen.sn

Related posts

Selon Action pour les Droits Humains et l’Amitié : «le nombre de morts de migrants et de ceux réduits à l’esclavage parce que tombés entre les mains de trafiquants et de passeurs continuera d’augmenter, si… »

Abbé Pascal Diome sur le décalage des Jmj : « c’est le Clergé qui en décide, le dimanche des Rameux n’est pas une date figée pour… »

Le ministre Amadou Bâ vient de se taper un sérieux client : le Syndicat des Impôts et Domaines est en route vers la grève

Leave a Comment