A LA UNE News

Commentaire : Lui, pas meilleur que “son voleur” !

L’ancien ministre de l’Energie sous le défunt régime de Me Abdoulaye Wade a rendez-vous avec l’histoire. En effet, auditionné, ce matin, par les enquêteurs de la Sûreté urbaine, Samuel Sarr devra prouver le caractère fondé de ses accusations ô combien gravissimes à l’endroit de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, qui, dit-il, a volé au prédécesseur du Président Macky Sall la très grosse somme de 74 milliards F Cfa.

Samuel Sarr a d’autant plus du pain sur la planche qu’il s’est, dans un passé encore récent, révélé très offensif, en créditant l’actuel Chef de l’Etat d’un compte bancaire de sept milliards F Cfa. A l’arrivée, il s’est tapé un séjour carcéral. Il en est sorti groggy et muet comme une carpe. Avait-il, à l’époque, les preuves de ses allégations? Pas si sûr, sinon il ne serait pas envoyé en taule, avant d’être élargi ! Mais, bon, revenons à nos moutons.

Ce matin, le responsable du Parti démocratique sénégalais, qui excelle dans l’insulte plus qu’il ne sache revendiquer la plus petite base affective, dans une quelconque contrée du Sénégal, devra se montrer assez convaincant pour ne pas faire craqueler le peu d’image qui lui reste.

Après avoir déclaré à qui veut l’entendre qu’il a la certitude, clé en main, que le Président du Conseil départemental de Thiès est coupable de vol de 74 milliards F Cfa, Samuel Sarr devra remettre entre les mains des enquêteurs des preuves probantes. S’il ne souhaite pas, évidemment, atteindre le niveau zéro de l’existence humaine.

Car, en principe, l’ancien ministre de Wade ne devrait pas draguer les médias, alterner accusations si surréalistes et injures, alors qu’il ne dispose pas d’éléments de nature à pouvoir compromettre à jamais Idrissa Seck et son Rewmi.

A cet effet, envisageons ensemble deux cas de figure. Première hypothèse : à supposer que l’ancien Premier ministre ait fait main basse sur les 74 milliards F Cfa de Me Abdoulaye Wade, comme le prétend l’ex-ministre de l’Energie. Même avec ce scénario, Samuel Sarr ne saurait être meilleur que Idrissa Seck. Car quand l’on est au courant d’un vol perpétré par un compatriote sur les trop maigres deniers publics et qu’on ait décidé de faire la moue, depuis plus de dix ans, on est autant coupable que le larron.

En d’autres termes, s’il avait raison et s’est tu, depuis plus de dix longues années, au lieu de dénoncer son voleur ou supposé comme tel, Samuel Sarr aurait trahi le peuple. Dont la majorité silencieuse, confrontée à une existence en cale sèche, souffre le martyre, toutes les minutes, pour trouver de quoi se mettre sous la dent. A cet effet, face au magistrat le plus clément, ça devrait être le mandat de dépôt assuré, parce qu’on pourrait lui coller le délit de complicité de vol.

En un mot comme en mille, même si ses accusations contre Idrissa Seck étaient fondées, Samuel Sarr ne vaudrait pas mieux que l’ancien maire de Thiès. Ils seraient, dans ce cas de figure, blanc bonnet et bonnet blanc. Ils seraient comme six (6) et neuf (9). Inversez l’un, il vous donnerait l’autre.

Deuxième hypothèse : à supposer que Samuel Sarr ne puisse pas donner les preuves de ses allégations. Dans ce cas, le responsable libéral se serait, volontairement, logé une balle dans sa cervelle. Et, naturellement, devrait en faire les frais. Non seulement pour avoir, dans ce cas-là, injurié, calomnié et diffamé Idrissa Seck.

Mais aussi pour avoir, inutilement, tenu en haleine, depuis plusieurs semaines, tout un pays. Alors que celui-ci devrait aller vaquer à du plus ô sérieux. Pour espérer sortir, un jour, de son sous-développement, dans lequel ses hommes politiques veulent, coûte que coûte, le confiner.

Dans tous les cas, Samuel Sarr a déjà perdu plus qu’il ne gagne dans son “Mortal kumbat”. Car soit ses accusations sont avérées et il sera complice de vol pour avoir gardé le silence, depuis lors. Soit il raconte des contrevérités et il devra payer. Pis, au regard de ses sorties répétitives dans le journal Libération, le responsable libéral a tristement convaincu que la retenue n’est pas sa tasse de thé. Alors, pas du tout !

Sinon, il se serait gardé, ne serait-ce que par respect au pauvre “Gorgoorlu” (le sénégalais débrouillard) qui ne sait plus où donner de la tête pour s’assurer le repas quotidien, d’user et d’abuser d’un pitoyable vocabulaire qui n’honore pas son statut d’ex-ministre de la République. Un vocabulaire qui fait tressaillir.

Et pas si certain que même doté d’un cerveau de  colibri dans un corps de grizzli, un homme à qui on dit bonjour, et qui chercherait la réponse pendant toute une journée, se serait offert le luxe permissif d’insulter de la sorte. Alors, dans ce feuilleton judiciaire, quel que soit le résultat des courses, l’attitude de Samuel Sarr aura été triste, piètre !

Daouda THIAM

Dans la même rubrique...

Professeur Moussa Seydi sur la polémique sur l’hydroxychloroquine: «nous ne nous baserons que sur nos résultats pour prendre des décisions»

Actusen

Professeur Seydi : “la stigmatisation des malades pourrait réduire à néant la lutte”

Actusen

Abdoulaye Bousso après l’allègement: «on peut passer à une situation beaucoup plus grave si les mesures barrières ne sont pas respectées»

Actusen

1 commentaire

AICHA MASSAGE 19/07/2016 - 15:02 at 15:02

Vous êtes fatigués, stressé et vous voulez décompresser,
Le nouveau cabinet de massage
AICHA MASSAGE vous accueille dans un cadre calme accueillant,
Propre, bon en vivre, avec de la bonne musique
Une équipe de professionnelles, composé de filles raffinées pour
Votre satisfaction mentale et physique tout au long de votre séance de bien-être.
Nos cabines dédiées sont tous équipées pour vous mettre totalement à l’aise
Nous vous proposons des séances de massage
DOUX à 10 000FCFA
RELAXANT à 10 000FCFA
TONIFIANT à 10 000FCFA
INTEGRALE tout le corps intégral (de la tête aux pieds) à: 15 000 FCFA
4 MAINS (deux filles qui massent) à 20 000FCFA
A DOMICILE à 30 000FCFA
Contactez-nous vite au
78 520 45 47
77 532 21 29
78 259 44 43
78 520 45 38
78 520 46 86
78 259 44 63
78 520 46 87
78 259 44 75
76 608 21 90
Nous vous attendons de tout cœur et vous garantissons un service de
Qualité pour votre entière satisfaction.
Bonne journée

Répondre

Laissez un commentaire