International News

Côte d’Ivoire: l’opposition tente de clarifier son appel au boycott du processus électoral

L’opposition ivoirienne, réunissant le PDCI, le Lider, le GPS, les deux branches du FPI et d’autres partis, a appelé, ce jeudi, au boycott du processus électoral. Pascal Affi N’Guessan a tenu ce vendredi matin une conférence de presse au siège du PDCI pour préciser ce que l’opposition entend par boycott actif, mais le message n’est toutefois pas encore clair.

À la tribune, ce dernier, entouré des responsables de chaque plateforme a redonné les grandes lignes : l’opposition rejette le processus électoral si la candidature d’Alassane Ouattara est maintenue et si les institutions électorales ne sont pas épurées.

« Nous entrons dans la deuxième phase de la désobéissance civile », explique Pascal Affi N’Guessan. « Nous appelons donc nos militants sympathisants et toute personne de bonne volonté à s’abstenir de participer aux opérations de la Commission électorale » et « à empêcher la tenue de cette campagne électorale par tous les moyens légaux ».

Rfi.fr

Dans la même rubrique...

Vol de voiture : Baboye tombe dans les filets de la police de Touba

Actusen

Couverture maladie universelle : la Section Sames de l’Agence dénonce les mesures dilatoires du Dg

Actusen

Journée nationale de la décentralisation : l’Aned dénonce sa mise à l’écart

Actusen

Laissez un commentaire