News People & Sports

Courses hippiques : vers la mise en place d’une confédération africaine pour…

Pour une première édition, le Grand Prix de l’Alliance des Etats du Sahel. Le Sénégal qui a participé à cette coupe, a terminé 2e et 3e chez les pur-sang. Sous la présence de Mamadou Lamine Diop, patron des courses au Sénégal, ses collègues et lui se lancent à une confédération ouest africaine des sports hippiques

Le Grand Prix de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) qui s’est déroulé les Samedi 24 et Dimanche 25 Février au Mali et qui a vu la participation du Sénégal a été une très grande réussite. Avec trois courses avec plus de 30 chevaux venus de différentes régions, cette première édition a pu se faire sur invitation du président de la fédération malienne d’Hippisme et des sports équestres. Notre pays qui s’est toujours illustré à travers les autres activités sportives, n’a pas été dernier de la classe au Mali.

Cette première édition de ce grand prix entièrement a réuni des chevaux et les responsables de fédération des différents pays de la sous-région notamment le Mali, le Burkina, le Niger, le Burkina Faso, le Nigeria et le Sénégal. Une enveloppe globale de 34 millions a été distribuée aux chevaux durant cette réunion hippique.

Le Sénégal a été représenté dans la catégorie phare de cette journée, les pur-sang par deux chevaux issus de l’écurie Mbaye Diene. Ces chevaux ont participé aux couleurs des propriétaires Harouna Ndiaye et Ali Konaté du Mali qui ont disputé la plus grande épreuve dotée d’une enveloppe de 21 millions de F CFA. Le vainqueur de cette grande course a été le Pur-sang FANY propriété de Nouhoul Noumanzana. Avec le Jockey Oumar Sarr Diallo les deuxièmes et troisièmes places ont été remportées par des chevaux de Mbaye Diene Mbaye, chargés des haras nationales et internationales dans le bureau du CNG-CH.

Cette rencontre sous régionale a été l’occasion de réfléchir avec les différentes fédérations de la sous-région sur des perspectives d’intégration et d’alignement des pratiques au niveau des différentes filières équines en Afrique de l’Ouest. Le Président du CNG-CH du Sénégal M. Mouhamadou Lamine Diop accompagné de sa délégation a pris part à cette importante réunion hippique.

C’est ainsi qu’il a été initié la création d’une commission chargée de réfléchir sur la mise en place d’une confédération ouest africaine des sports hippiques avec comme objectifs. D’abord par la définition d’un standard permettant de réglementer l’organisation des courses de chevaux dans la sous-région. La mise en place d’un cahier de charges d’organisation des courses sous régionales. La fixation d’un planning des rencontres internationales à l’échelle sous régionale.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Emigration irrégulière : la gendarmerie de Nianing interpelle 7 candidats et 2 organisateurs 

Actusen

Enseignement supérieur : Abdourahmane Diouf fixe ses priorités pour la stabilisation de l’année académique et le financement de la recherche et de l’innovation

Actusen

Abdourahmane Diouf aux étudiants  : «ils ont un ministre qui comprend l’utilité académique et sociale de la bourse et qui travaillera à ce que cette bourse soit payée à temps»

Actusen

Laissez un commentaire