ACTUSEN
Contribution

COVID-19  : Des mesures budgétaires et économiques intelligentes

Le Président de la république SEM Macky SALL a apporté des réponses fortes annoncées lors de son discours à la nation du 03 avril 2020 à la lutte contre la pandémie du COVID_19 et ses impacts socio-économiques néfastes. En effet, un Programme de résilience économique et sociale (PRES) de 1000 milliards de FCFA a été mis place en vue de soutenir certains agents économiques durant cette période.
Ainsi, sur le plan sanitaire, une enveloppe à hauteur de 64,4 milliards est prévue dans ce programme pour prendre en charge toutes les dépenses liées à la riposte contre le COVID-19. Aussi, les factures d’électricité et d’eau respectivement de 975 522 et 670 000 ménages de la tranche sociale seront prises en charge gratuitement par l’état durant deux mois en vue de renforcer leur résilience sociale. Dans cette même perspective de soutien aux ménages, 69 milliards FCFA seront déboursés pour l’achat de denrées alimentaires à distribuer aux populations vulnérables (1million de ménages ciblés) impactées par cette crise sanitaire. De même, pour assister la diaspora sénégalaise dans ce contexte où cette pandémie du COVID-19 a porté atteinte aux envois de fonds des migrants, 12,5 milliards de FCFA seront mobilisés.
Par ailleurs, ce plan de riposte va consacrer 302 milliards pour payer une partie de la dette intérieure, 100 milliards pour appuyer des secteurs de l’économie les plus touchés et 200 milliards pour financer les entreprises affectées. Des décisions permettant des remises et suspensions d’impôts au profit d’entreprises qui s’engageront à maintenir leurs travailleurs en activité, ou à payer plus de 70% du salaire des employés mis en chômage technique pendant la durée de la crise ont été prises par le Pr SEM Macky Sall.
Dans cette même logique d’assister les entreprises en difficulté, le délai général de paiement de la TVA suspendue recouvrée par la douane et les services fiscaux sera prolongé de 12 à 24 mois correspondant à un report de paiement de 15 milliards sur l’année 2020. En plus, la remise partielle de la dette fiscale constatée au 31 décembre 2019, due par les entreprises et les particuliers, pour un montant global de 200 milliards et la suspension du recouvrement de la dette fiscale et douanière des entreprises les plus touchées ont été soulignées.
Parallèlement, une réorganisation budgétaire par des coupes sur les dépenses de fonctionnement et d’investissements reportés a été faite pour générer 159 milliards et un montant de sécurisation de 178 milliards pour couvrir partiellement des pertes de recettes budgétaires induites par la crise a été mis en place.
La liste est loin d’être exhaustive ( voir discours à la nation du Pr du 03 avril 2020).
Toutes ces décisions salutaires et novatrices qui sont d’une importance capitale dans le nouveau mode de vie et de travail des sénégalais vont surtout protéger ceux qui en souffrent. En effet, elles permettront aux entreprises sénégalaises, aux ménages et la diaspora d’être résilientes face à la situation économique actuelle.
A cet effet, la stabilité macroéconomique et financière sera sauvegardée en vue de maintenir la dynamique enclenchée dans la mise en œuvre de Plan Sénégal Emergent (PSE).
Sur ce, nous félicitons SEM Macky Sall d’avoir pris ces mesures de haute portée et l’encourageons à rester sur cette bonne lancée.
Un peuple, un but, une foi
Vive le Sénégal !
Papa Djiby Ndiaye,

Expert en prospective, Économiste

Related posts

LA COHÉRENCE !

Composition du nouveau gouvernement, dans la tête du Président … (Par Papa Ibrahima Diassé)

Pourquoi Idrissa Seck a raison de demander la publication de l’accord de partage du Gaz ?

Leave a Comment