News Politique

Critiques contre la gestion de Matar Bâ: MASSÉNE PAPA GUEYE SE RETOURNE CONTRE LA JEUNESSE 

Massene Papa Gueye président du conseil communal de la jeunesse de Fatick n’a pas du tout apprécié les attaques de la jeunesse sur la gestion de Matar Ba à la tête de la mairie de Fatick. Cette frange de la population est très critique à l’édile de la ville de Mame Mindiss notamment dans les réseaux sociaux. Le collaborateur du maire a tenu à recarder ses compatriotes lors d’une remise de denrées alimentaires à la veille de la Tabaski. Et il faut dire que le coordonnateur du mouvement M2m n’a pas mâché ses mots.
«  J’aimerais faire comprendre à cette jeunesse, que j’ai l’honneur de diriger, que Matar Ba n’est pas leur égal. Ici à Fatick, il n’y a pas de cojer ou d’autres structures qui a subi une élection sauf le conseil communal. Et tous ces jeunes qui s’agitent dans les réseaux sociaux étaient des candidats et je l’ai ai tous laminés » précise t-il. Et celui qui est également attaché de cabinet au ministère des sports poursuit « cette jeunesse n’a qu’à s’adresser aux collaborateurs du maire. Et si elle pense que les réseaux sociaux sont un tribunal pour la commune de Fatick, elle se fourre  le doigt dans l’œil jusqu’à la rétine. Les problèmes de la ville vont se discuter autour d’une table afin de trouver des solutions » estime t-il. Et pour  laver à grande eau Matar Ba, Massene sort la calculette: « Avant le début de l’hivernage, une journée de cleaning day a été organisée à la gare routière et nous avions fait le nécessaire. Au début de la pandémie, le maire a dégagé une enveloppe de 70 millions pour aider les populations. Une autre enveloppe de 28 millions a été voté et sortie pour la réfection des canalisations. Fatick bénéficie aussi de 50 000 lampadaires solaires. Le maire est entrain de faire des efforts pour sa municipalité » soutien le jeune politicien. À l’endroit aussi des détracteurs du maire tapis dans l’ombre, l’attaché de cabinet leur demandent d’attendre la fin du mandat pour dresser un bilan ou de se postuler pour la ville de Mame Mindiss.
Le président du conseil communal de la jeunesse de Fatick réagissait à l’occasion de l’appui Tabaski de deux tonnes d’oignons et d’une tonne de pommes de terre remis à 70 ménages à Peulgha. Ceci à travers son mouvement politique  M2M« Massene Massifie pour Matar ».
Matar Diouf (Correspondant à FATICK )

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 1 nouveau décès, 31 cas graves, 27 tests et 128 patients guéris

Actusen

Keur Massar : plusieurs sinistrés atteints d’Avc

Actusen

Médina : une femme tente de tuer sa fillette d’un an

Actusen

Laissez un commentaire