Billet News

Drôle de soutien

Il y  a de l’électricité dans l’air. La société civile, poussée jusqu’à son dernier retranchement, a, dit-elle, décidé de résister à cause de l’interdiction de ses marches. Mais est-ce vraiment cette raison qui explique cette radicalisation? Et  en a-t-elle réellement les moyens? En tout cas, GMS et Cie comptent tenir leur marche de ce vendredi malgré l’interdiction préfectorale.

C’est de bonne guerre. Y’en a marre et autres ont des raisons d’en vouloir aux autorités, se sentant menacés à cause de l’affaire Kilifeu. C’est donc normal qu’ils veuillent créer des troubles pour montrer qu’ils ont encore de la ressource. Seulement, il y a quelque chose qui cloche dans les discours.

Personne n’est vraiment  convaincu de l’innocence de ceux qu’ils défendent. Le capitaine Oumar Touré notamment y va avec des pincettes et dénonce une méthode qui met en danger les relations humaines.

Idem pour Sonko qui pense qu’il se doit d’être solidaire envers les membres de Y’en a Marre même s’ils n’étaient pas sûr des faits qui leur sont reprochés. Drôle de soutien! En fait, les souteneurs des deux rappeurs ne croient même pas à leur innocence. C’est là où le bât blesse.

Mame Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

A quelques jours des investitures des candidats aux élections locales : des leaders de Benno lavent leur linge sale à la Dic

Actusen

Touba : un apprenti chauffeur échappe à la mort pour une histoire de 200 F Cfa

Actusen

Déclaration de politique environnemental : les engagements du directeur du Coud, Maguette Sène pour relever les défis   

Actusen

Laissez un commentaire