Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam a décidé de privatiser les écoles franco-sénégalaises.

Cette pilule dure à avaler fait sortir les parents d’élèves de leurs réserves. L’As renseigne dans sa parution de ce samedi que ces derniers vont se réunir aujourd’hui pour voir la stratégie à adopter pour y faire face.

A signaler que les Sénégalais sont admis dans ces écoles par test et ne s’acquittaient pas de frais de scolarité mensuels, à l’image de leurs camarades de nationalité françaises. L’Etat voudrait donc, selon les confidences faites à nos confrères, mettre un terme à cette gratuité.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here