A LA UNE News People & Sports

Eliminés en huitième de finale : découvrez les réactions de Famara Diédhiou, Abdou Diallo, Edouard Mendy et Kalidou Koulibaly 

Famara Diédhiou «On doit faire plus à l’entraînement pour être prêts»

Il faut un maximum de concentration face à une bonne équipe anglaise. Les Anglais ont déjà remporté une Coupe du monde (1966) et finaliste de l’Euro (2022). Donc, c’est à nous de faire le maximum et de croire en nos chances. On doit faire plus à l’entraînement pour être prêts le jour-j. On ne doit pas de relâcher. Le plus important c’est de croire en nous. On sait que c’est une équipe pas facile à jouer mais on a toutes nos chances aussi. Ce n’est pas un atout d’avoir des joueurs dans ce championnat mais ça donne de la motivation. Ce sera une bonne affiche. Cela va donner envie aux acteurs de jouer. Je pense que l’affiche se vend bien. On est prêts depuis le début de la compétition.

Abdou Diallo : « On a manqué de réalisme dans les deux surfaces, offensivement comme défensivement »

C’est un peu dur d’analyser à froid. L’Angleterre était un cran au-dessus. Sur l’ensemble de la partie, ils sont maîtrisé leur sujet. On a manqué de réalisme dans les deux surfaces, offensivement comme défensivement. Et à ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Je souhaite le meilleur au Maroc. J’espère qu’ils passeront parce qu’ils le méritent et qu’ils ont le niveau. Je souhaite le meilleur à Hakimi et à toute l’équipe. Ils étaient de façon générale, un cran au-dessus. C’est juste dommage mais ça nous permet de partir d’ici en se disant qu’on a du travail à faire et du chemin à parcourir. Il faudra faire le bilan. A chaud c’est compliqué de juger mon tournoi. Forcément on a de plus grandes attentes sur ce qu’on a fait. Je regarderai ça à froid et je poserai une analyse beaucoup plus lucide. Bien sûr qu’on croit toujours en notre entraîneur. On est une équipe dans la victoire comme dans la défaite. Il y a moins d’un an on était tous en train de le célébrer et on l’appelait El Tactico. Aujourd’hui on est sorti des poules. Il y a une amélioration par rapport à 2018. Donc ce n’est pas le moment de la désunion. Bien au contraire ça fait partie de l’apprentissage. Il faut dès fois prendre des coups. On a totalement confiance en lui. Je ne sais pas parce que dès fois la fougue ça fait du bien aussi. Maintenant forcément c’est de la qualité qu’on a perdu avec les absences de Kouyaté, Gana et Sadio. Mais on avait totalement confiance aux joueurs qui allaient les remplacer. C’est une défaite collective comme on a eu des victoires collectives. Je ne pense pas qu’il faut jeter le bâton à quelqu’un aujourd’hui.

Édouard Mendy : «On est tombé sur une très grosse équipe qui a joué un match de très haut niveau»

On est tombé sur une très grosse équipe qui a joué un match de très haut niveau. On a joué contre des joueurs de très grande qualité. On savait que s’ils jouaient tous à leur niveau et qu’ils mettaient ce qu’il fallait, ce serait un match très difficile pour nous. On a vu quand même une différence entre le niveau de l’Angleterre et celui du Sénégal aujourd’hui. Il faut aussi mettre en avant qu’on a joué aujourd’hui (hier) sans Cheikhou Kouyaté et Gana Guèye. On fait aussi sans Sadio et Bouna depuis le début du tournoi. Addition par addition, ça fait que c’est quand même préjudiciable pour l’équipe mais on a toujours tout donné et bataillé avec nos armes fièrement. On l’a montré au premier tour. On arrive au match couperet face à des équipes de très haut niveau. Et quand vous donner un tout petit peu à manger à l’adversaire, il vous tue. Oui je pense qu’un but aurait changé la donne. Mais prendre les deux buts coup sur coup en fin de première mi-temps nous a mis un coup derrière la tête parce qu’avant ça on était dans le match. Ils avaient du mal à nous bouger dans le bloc. Ils avaient le ballon mais ne se créaient pas de situations dangereuses. On a été cohérent dans ce qu’on proposait à l’adversaire. C’est le très haut niveau. Une perte de balle et un contre et vous vous faites tuer. Quand on prend un but c’est normal de discuter pour voir ce qu’on peut faire de mieux. Il n’y a pas à jeter la pierre sur quelqu’un ou sur deux ou trois joueurs. Ce sont les performances collectives. Aujourd’hui collectivement on a été en dessous de l’Angleterre mais je pense que depuis le début de l’année 2022 avec le titre et les matchs qu’on a gagnés, on a montré que toutes nos réponses ont été collectives. Aujourd’hui on a essayé d’en apporter une mais elle n’a pas été suffisante. Oui c’est la première fois que j’encaisse trois buts avec le Sénégal. C’est toujours compliqué de prendre un but en sélection alors trois c’est difficile à accepter. Mais on a fait face à une très grosse équipe qui a été réaliste et il faut les féliciter pour ça

Koulibaly : «Dommage parce qu’on aurait voulu rêver encore»

C’était un match difficile. On savait que ça allait être très difficile. On a joué contre une belle équipe de l’Angleterre qui a essayé de jouer contre une équipe du Sénégal qui a joué avec ses armes. Malheureusement on n’a pas réussi à gagner le match. Dommage parce qu’on aurait voulu rêver encore. Aujourd’hui on est tombé sur une grande équipe de l’Angleterre. On peut être fier de ce qu’on a fait. On sait où on doit travailler pour arriver au niveau de cette équipe de l’Angleterre qui est dans le top 5 du ranking du classement mondial de la FIFA. Ce n’est pas une petite équipe. On peut être fier de ce qu’on a fait. On va continuer de travailler pour les prochaines échéances. C’est la Coupe du monde. Ça se joue sur des détails. Il faut arriver à un niveau qui est tel qu’on doit présent sur ce genre de matchs. Mais aujourd’hui on avait quand même beaucoup d’absents d’expérience. S’il te manque des joueurs comme Sadio Mané, Bouna Sarr, Gana Guèye et Cheikhou Kouyaté c’est difficile. Mais il y a beaucoup de talents dans cette équipe du Sénégal. On a vu des jeunes qui sont entrés en force et ça me fait très plaisir. J’espère qu’ils vont grandir vite pour pouvoir ramener leurs petites pensées à cette équipe pour pouvoir aller encore plus haut.

Actusen.sn 

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire