Contribution

Évitons le superflu pour passer à l’essentiel et relever les nombreux défis

Prenez le temps de lire et vous constaterez par vous-mêmes ces malheureux événements.
Depuis un certain temps j’ai remarqué une certaine effervescence médiatique. J’ai beau faire  le tour des sites Internet, des journaux, radios et chaines de télévision le constat est le même : ça vole très bas .
Au finish et à l’évidence, on est obligé de reconnaître qu’on assiste à  des querelles de clochers ,des invectives, des calomnies et des disputes de bas niveau que rien  ne justifie. Il  y en a que pour des « wakh bou gnaw , khastè ak tontouwanté »( injures ,outrages, infamies et invectives ndlr).
Bizarrement ces basses besognes sont l’œuvre de nos aînés  pères, grandes sœurs  .Ce   qui devrait être fait  par les enfants,  ces grandes  personnes qui étaient sensées éduquer, montrer le bon exemple deviennent irresponsables aujourd’hui.
Cette levée de boucliers, ces joutes verbales ne grandissent pas leurs auteurs. Cet acharnement sur des personnes est d’autant plus scandaleux qu’il est fait dans le seul souci de casser du sucre sur le dos de ces braves gens et de les dénigrer de manière gratuite. Cette levée de bouclier se fait généralement contre des personnes respectables qui ont beaucoup de mérite et qui se battent tous les jours pour leur pays. Elles ont d’autant plus de mérite qu’elles sont parties   de rien.
Je ne vais pas chercher loin et je vais parler du milieu que je maitrise le mieux à savoir la musique. A ce nioveau un constat désolant s’impose, il existe bel et bien un acharnement extraordinaire sur la personne de Youssou Ndour . Je  vous parle en connaissance de cause, c’est l’un des rares artistes qui à ses débuts a sorti de l’argent de sa poche et s’est battu pour  produire d’autres artistes comme lui.
Pourtant on peut les considérer à juste titre comme ses concurents. A ce titre je peux citer des artistes comme  Cheikh Lo , Pape et Cheikh , Fatou laobe , Assane Mboup , Amy Colle , Pape Diouf ,Titi , Aida Samb , Pape Birahim etc. pour ne citer que ceux la. Il est évident que la liste est loin d’être exhaustive.
Pourtant les autres artistes qui excellent dans le Mbalakh et que je connais bien ne l’ont jamais fait. Ils ne s’occupent que de leur carrière et pensent d’abord à leur propre personne.
 Je connais des artistes qui ont eu des problèmes de visas pour leur orchestre pour assurer leur tournées Européennes et même parfois avec la justice c’est grâce a Youssou Ndour qu’ils ont pu régler ces détails. Tout cela grâce à tout ce qu’il  représente le respect qu’il inspire. Il arrive a décanter ces situations. Ce qui devrait être, une fierté pour toute une nation. Cette icône qui est devenue par la grâce de Dieu une institution a su marquer son empreinte  en créant des centaines d’emplois et en s’investissant toujours pour le rayonnement du pays.  Cette personne mérite  d’être félicitée et d’entendre le “waw gore». Et un état aujourd’hui à besoin de pousser ces  individus pour qu’ils créent d’autres emplois pas pour collectionner des voitures. .
On peut ne pas être d’accord avec certaines pratiques parce qu’on est dans un pays de droit et démocratique mais faisons les choses dans les règles de l’art.
 Je  vous cite  le cas de  Coumba  Gawlo qui aujourd’hui représente beaucoup pour le Sénégal et qui n’a pas de sens interdit dans ce pays.
Par la seule force de son travail elle a réussi à se faire respecter par le grand public et même  au delà de nos frontières.  Grace à sa persévérance et à son professionnalisme elle a pu s’imposer dans ce milieu difficile. Au vu de son aura et de sa posture elle aurait pu user de canevas plus conventionnels pour exprimer son avis.
. Elle peut joindre ou même voir le ministre ou les directeurs, qui peuvent joindre son aîné ou même le voir, par ce qu’elle a ce standing  aujourd’hui.  Je pense qu’elle pouvait les appeler et  obtenir des bonnes informations.. Il aurait suffi de  demander et je suis  sûr qu’elle aurait reçu une réponse idoine.
A mon humble avis il est temps pour nous tous d’  apprendre à nous  respecter et à nous concerter au lieu de nous épancher sur les médias à chaque occasion.
  Quelqu’un d’autre qui n’a pas ce rang  pourrait se le permettre mais pas elle.  Encore une fois elle est  très respectée dans ce pays.
Des artistes comme Viviane et d’autres, des lutteurs comme Modou Lo et autres ,  des animateurs comme Dj Boups ,des footballeurs comme Diao Balde, des patrons de presse comme Bougane  Guéye Danny  et autres  et même l’entraîneur national des Lions du Foot  je veux nommer Aliou Cissè ont fait des progrès mais paradoxalement ils n’entendent  jamais de ” waw gor ” ( d’encouragements et reconnaissance du mérite ndlr).
Toute personne entreprenante a besoin de stimulants  et d’encouragements pour progresser er se surpasser. Sinon  le laxisme et la médiocrité vont s’installer. Il est temps que nous arrivons dans ce pays à encenser nos icones et nos monuments au lieu de les dénigrer à chaque instant.
Le pays de Serigne Touba , Mame Maodo , Bou kounta , Mame Limamou laye ,Baye Niass et Chekhna Cheikh Saadbou mérite  autre chose que ces querelles de bas étage.
Apprenons à nous aimer et à nous consulter avant nos sorties médiatiques intempestives et improductives. La polémique et la controverse ne nous mèneront nulle part.
Dans une prochaine sortie,  j’évoquerais les soubresauts de l’arène politique. J’ose espérer que cette modeste contribution sera bien comprise à sa juste valeur. Il est temps de passer à une réelle introspection pour vaincre ses démons de la division qui sont improductifs et puérils.
Merci di lene Balou aakh et bonen fete 
Baba Hamdy artiste musicien

Dans la même rubrique...

Tourisme au Sénégal : plaidoyer pour un secteur vital (par Mme Oumy Sall, acteur Touristique)

Actusen

Degré Zéro de la politique (Par Moussa Diaw, Politologue)

Actusen

Contribution / Pèlerinage 2024 : Au Sénégal, le business est en voie de déteindre sur le caractère sacré du hadj Makka (Par Cheikh Oumar Tall)

Actusen

Laissez un commentaire