ACTUSEN
A LA UNENewsSociété

Faux passeports et faux billets d’avion pour Nicaragua : M.T. C dérobe presque 5 millions de F Cfa à deux candidats

La tendance de rejoindre les États Unis Amérique par la route de Nicaragua continue de faire des ravages. Si Baye Lahat Gueye et Alioune Badara Gaye ont opté pour le chemin légal, ils ont été malchanceux de tomber sur Mor Talla Cissé. Se faisant passer pour un connaisseur, ce dernier a dérobé presque 5 millions à ces candidats. En effet, le prévenu a été présenté à Alioune Badara par un oncle. À l’issue de cette rencontre, le commerçant a étalé sa volonté de rejoindre les Usa. Ainsi il devait débourser 1,5 millions de F Cfa de frais d’autorisation d’embarquement pour Nicaragua. Ce qui n’a pas été respecté car la nuit, il a été informé que juste le billet d’Iberia était disponible, ce pour 2,5 millions F Cfa.

Le plaignant qui devait verser la somme exacte requise a obtenu rendez-vous dans une pseudo-agence de voyage à Pompier. Arrivé, Mor Talla s’est chargé de négocier avec des chinois qui seraient les gérants de ladite agence avant de lui donner un billet d’avion, d’où la somme de 2 millions 900 mille F Cfa, tous les frais y compris. Hélas, le lendemain, pour des raisons qu’il ignore, le prévenu lui a signalé que son voyage a été annulé et la nouvelle date de l’embarquement est fixée au 18 juillet.

Le jour-j arrive, il lui donne rendez-vous à Keur Massar. C’est vers 18 heures que la voiture est venue avec trois personnes à l’intérieur. Arrivée à l’aéroport, un nommé Ousseynou lui a donné une enveloppe contenant son passeport. Au contrôle aéroportuaire il s’est trouvé que c’était non seulement un passeport gambien mais un faux. Le plaignant a été naturellement mis en garde à vue pendant 24 heures avant de le libérer.

Après avoir porté plainte pour escroquerie, il s’est trouvé qu’il n’était pas le seul sur la liste des victimes, Baye Lahat Gaye  aussi y est passé.  Son voyage imaginaire a été fixé le 12 juillet. Pis, Mor l’avait promis des contacts une fois en Amérique. Son billet qui est par ailleurs faux, lui a coûté 1 millions 800 mille  F Cfa. C’est quelques jours après qu’il a été informé que le voyage a été annulé pour des raisons inexistantes. Entendu, Mor Talla Cissé nie avoir touché à l’argent. Ce, malgré son statut d’entremetteur en les plaignants et l’agence de voyage. M.T. fait porter le chapeau à un certain Ousseynou qui serait en lien direct avec les indiens.

Pour le changement de la date des voyages, il indique que par défaut professionnel, le lieu d’escale a été changé pour Panama. Donc, la provenance du faux passeport est toujours méconnue. Cependant les plaignants demandent le remboursement de leur argent. Mais la défense estime que les faits d’escroquerie peuvent être actés dans cette affaire. Ce, pour absence des conditions requises. Sa collègue en appui indique que l’escroquerie suppose une remise précédée d’une tromperie notamment un faux nom, une fausse qualité. Pis, pour parler d’infraction il faut établir des éléments constructifs. Et les plaignants n’ont apporté aucunes preuves matérielles attestant que son client a reçu l’argent. L’affaire est mise en délibéré. Le prévenu retourne à la citadelle du silence. La décision sera rendue le 30 Août prochain.

Actusen.sn 

Related posts

Démission de Cheikh Aliou Mbacké de « Maou Rakhmati »: Serigne Mountakha Mbacké n’a plus de ministre de l’Hydraulique

Affaire des correspondants régionaux : la réponse salée du groupe D Media au Synpics

Actusen

Mauritanie: manifestation devant la présidence pour l’enseignement privé

Actusen

Leave a Comment