ACTUSEN
A LA UNEEconomieNews

Identification des abonnés : Abdou Karim Sall annonce la résiliation de plus de 6 millions de numéros non identifiés

Plus de 6 millions de numéros de téléphone ont été résiliés par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Il s’agit des numéros dont les propriétaires ne se sont pas identifiés. Ce chiffre a été révélé, ce mercredi par le directeur général de la structure, Abdou Karim Sall, lors d’un panel organisé par les cadres de la télécommunication. Une initiative, qui selon lui, a réglé un problème de sécurité. «Il n’y a plus ces vols à la sauvette au niveau des feux rouges comme c’était le cas, il y a quelques années. L’identification des abonnés est importante et les opérateurs doivent être conscients et identifier leurs clients», a-t-il dit. Lors de cette rencontre, Abdou Karim Sall s’est prononcé sur l’avenir du secteur de la télécommunication et sa régulation. Il affirme qu’il s’agit des entités qui interagissent mais qui n’ont pas forcément les mêmes intérêts. «Parmi, les parties qui n’ont pas les mêmes intérêts, il y a d’abord l’Etat, ensuite les opérateurs et enfin les clients consommateurs», soutient-il.

A en croire, Abdou Karim Sall, le régulateur doit être à égale distance de ces trois entités pour exercer son autorité. «La main visible de l’Etat qui intervient dans la vie invisible des marchés managés et pilotés par les opérateurs. L’Etat doit créer les conditions de croissance économique sociale durable. Le rôle du régulateur, c’est de créer les conditions de faisabilité et de veiller à ce que les équilibres soient respectés», précise-t-il. D’après le directeur de l’Artp, les opérateurs de service ouverts au public et le client consommateur doivent disposer de services de qualité à coûts raisonnables. Le régulateur dans ce cas d’espèce s’intéresse aux tarifs orientés coûts.  Il doit procéder à l’audit des opérateurs conformément à la loi à la charge des opérateurs. «Nous avons un nouveau pas à franchir. Mais nous travaillons depuis plusieurs années pour que les opérateurs se conforment. Mais force est de reconnaître qu’il y a une difficulté au niveau du régulateur qui veut satisfaire l’Etat, les opérateurs mais aussi le client», ajoute-t-il.

Actusen.sn

Related posts

Coronavirus : Le Sénégal enregistre un deuxième cas à Guédiawaye

Actusen

Me Moussa Sarr rectifie Serigne Bassirou Guèye : « Guy Marius Sagna n’est pas poursuivi pour l’infraction contenue dans le communiqué du procureur »

Mort de Doudou en pleine mer : Les convoyeurs envoyés en prison

Actusen

Leave a Comment