Billet News

Imam Ndao, victime collatérale de la guerre contre le terrorisme

Imam Alioune Badara Ndao est-il une victime collatérale de la guerre contre le terrorisme ? Bien sûr ! L’histoire a finalement donné raison à l’homme de Dieu qui a été blanchi par la justice. Ce, après que le théologien a passé deux années de sa précieuse vie en prison. Ces moments ont dû être particulièrement difficiles. Surtout que le Parquet ne voulait pas lâcher le morceau. Mais la vérité finit toujours par triompher. La suite, on la connaît. Malheureusement, Imam est finalement tombé malade. Les Sénégalais l’ont appris à la veille de sa mort. Ils n’ont pu ainsi rien faire pour lui venir en aide. C’était trop tard puisque le bon Dieu avait d’autres plans pour son missionnaire.

Maam Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Affaire Pape Alé Niang : la Cap donne des nouvelles du journaliste et menace d’intensifier la combat pour sa libération et

Actusen

Election présidentielle de 2024 : le ministre de l’Intérieur annonce la révision exceptionnelle des listes électorales en 2023

Actusen

Affaire Didier Badji et Fulbert Sambou : «les gens ont peur en Casamance que ça soit un ciblage de certains agents» (député Bakary Diedhiou)

Actusen

Laissez un commentaire