Economie News

Impact des Politiques publiques : IDinsight mise sur l’utilisation des données probantes

Devant ses partenaires venus nombreux, IDinsight, organisation internationale de conseil, d’analyse de données et de recherche, a célébré hier à Dakar, ses 5 années de « partenariats et de réussite » en Afrique de l’Ouest. L’organisation a pour objectif d’aider les décideurs publics à mobiliser les données probantes dans la conception et l’évaluation de leurs programmes, afin de maximiser leur impact social. Depuis l’ouverture du bureau Ouest Africain, l’organisation a pu lancer 40 projets à travers 11 pays, dans toute la région de l’Afrique de l’Ouest et du Nord, en agriculture, éducation, santé publique, développement rural, transferts monétaires et autres.etc.

IDinsight a célébré hier dans une ambiance conviviale, autour de ses partenaires, ses 5 années de présence en Afrique de l’Ouest. L’organisation a pour objectif de promouvoir et d’aider les décideurs publics à utiliser les données probantes dans la prise de décision, pour concevoir et tester leurs programmes et politiques publiques et en améliorer l’impact social pour les plus vulnérables. Si IDinsight existe depuis 10 ans en Inde et en Afrique de l’Est, il s’agit ainsi de 5 années de « réussite et de partenariats » pour une organisation partie de zéro dans la région, selon la Directrice Exécutive pour l’Afrique de l’Ouest et du Nord, Cassandre Pignon.

À l’en croire, l’aventure d’IDinsight est un bel exemple de résilience dans une région où l’exploitation des données probantes dans les politiques publiques n’est pas toujours un réflexe. « Nous avons à présent 40 collaborateurs, dont la plupart sont des chercheurs, sur deux bureaux à Dakar et à Rabat. Nous avons lancé plus de 40 projets sur 11 pays, en agriculture, éducation, santé publique, développement rural, transferts monétaires, inclusion financière, ou encore en gouvernance », se réjouit Cassandre Pignon.

Ce qui représente à ses yeux un bilan important dans la mesure où l’utilisation des données probantes commence à trouver sa place dans l’élaboration des politiques publiques de la région. « C’est une région du monde où l’utilisation des outils de recherche par les décideurs publics est moins prononcée. Elle est moins dans la culture des gouvernements. Donc à notre démarrage, il y avait des doutes, du scepticisme. Aujourd’hui on se rend compte que l’utilisation des données probantes pour les politiques publiques commence à trouver tout son sens et celà ne peut que nous ravir ! », a ajouté Cassandre Pignon.

Toutes sortes d’outils sont utilisés en fonction des besoins de chaque client et partenaire. Il s’agit notamment des évaluations d’impact expérimental ou quasi expérimentales, des études de faisabilité, de processus ou encore des outils de monitoring. Mais IDinsight a aussi investi dans l’innovation. « Nous avons intégré de nouveaux services, et notamment toutes les techniques de Data science, Data Visualisation, et Data Engineering. Aujourd’hui, IDinsight est le seul acteur qui utilise la palette d’outils issus de la micro économie et de la statistique, ainsi que tous les autres outils complémentaires issus du la Data Science et Data Engineering », a indiqué Mme Pignon.

Ainsi elle s’est réjouie du dynamisme d’une organisation qui croit à l’utilisation des données probantes pour améliorer les programmes et politiques économiques, avec le but ultime d’améliorer la vie des populations les plus vulnérables et de créer un monde plus juste.

Dans la même rubrique...

30mn au marché : le prix du poisson au marché Tilène

Actusen

Ce que Diomaye a dit à Mabouba : ”Ken santouko mou politique…”

Actusen

Mame Makhtar Gueye : ”Ousmane Sonko nous a déçu, l’homosexualité n’est pas…”

Actusen

Laissez un commentaire