A LA UNE Economie News

Indice de perception de la corruption 2023 : le Sénégal toujours dans la zone rouge avec une note de 43/100

Les années passent mais le Sénégal sombre davantage encore dans la corruption. Selon les résultats de l’indice de perception de la corruption 2023, «le Sénégal plonge encore dans la zone rouge avec une note de 43/100». D’après le rapport transmis rendu public par le Forum civil section Sénégal, notre pays avait la même note dans l’IPC 2021 publié en 2022. «Il obtient cette même note dans l’IPC 2022 publié en 2023. Avec les résultats de l’IPC 2023 publié ce 30 janvier 2024, le Sénégal stagne toujours dans la zone rouge avec la même note de 43/100», lit-on dans le rapport.

Toutefois, le Forum Civil espère que l’effectivité des textes précités, l’autonomie, l’indépendance et la compétence des animateurs des organes de lutte contre la corruption pourraient permettre, dans le futur, d’améliorer la note du Sénégal. «Malgré l’adoption des textes cités plus haut, le Sénégal reste à la traîne en matière de prévention contre la corruption du fait de l’absence de loi sur l’accès à l’information, de l’absence de textes sur l’encadrement des financements de campagnes électorales et le financement des partis politiques. Il y a aussi lieu de souligner, insiste le Forum civil, que l’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption en 2020 n’a pas été, jusque-là, d’un grand apport dans la lutte contre la corruption en termes d’efficacité et de mise en œuvre», ajoute le document.

Ainsi, au Président de la République en exercice, le Forum Civil, section Sénégalaise de Transparency International recommande, de consacrer un peu de son temps à la Cour des Comptes pour la réception des rapports sur la gestion des organismes publics et parapublics. Au Président de la République entrant, de s’engager à prendre les mesures concrètes dans les cent (100) jours à partir de la prestation de serment, de faire appliquer le point 1.7 de l’annexe de la loi n°2012-22 du 27 décembre 2012 portant Code de transparence dans la gestion des finances publiques, de finaliser les textes sur le Cadre général de l’éthique et de la déontologie dans la Fonction Publique, de donner suite aux dossiers des Corps de contrôle transmis au Président de la République sortant.

Ce n’est pas tout puisque le Forum civile recommande au prochain Président de donner suite aux recommandations du Comité de Concertation et de Modernisation de la Justice après actualisation, de veiller au respect des règles et procédures relatives à l’affectation des magistrats, d’entamer la réforme pressante du Conseil Supérieur de la Magistrature pour la sécurité de la carrière de magistrat et la garantie de l’affirmation de l’indépendance de la Justice et de fixer des règles d’évaluation objective et de gestion des carrières des magistrats.

Au successeur de Macky Sall toujours, le Forum civil recommande toujours, pour prévenir et lutter contre la corruption, d’assurer l’autonomie budgétaire de certaines juridictions avec obligation de reddition des comptes, de faire le point sur les enquêtes liées aux affaires de saisie de drogue de 2018 à nos jours, d’accorder des ressources conséquentes à la CENTIF et à l’OFNAC pour la mise en œuvre effective de la Stratégie nationale de lutte contre le blanchiment de Capitaux et de la Stratégie nationale de lutte contre la Corruption, de donner des moyens conséquents permettant au Parquet National Financier (PNF) de faire son travail.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Condamné à 3 mois : l’histoire de cet étudiant qui est accro au stupéfiant et qui mettait en danger la vie de sa mère

Actusen

Macky Sall : “doyalna seuk ci mbiir mi”

Actusen

Macky Sall s’emporte au dialogue national : «en réalité, je ne veux même pas assister à cette élection»

Actusen

Laissez un commentaire