A LA UNE News Société

Insolite : un individu se sucre sur le dos du défunt journaliste Ndatté Diop auprès d’une haute autorité

«L’honnêteté est un délit», alertait il y a longtemps Feu Ousmane Sembène. L’histoire ne cesse de lui donner raison. Une personne disant agir au nom de la famille de Feu Ndatté Diop, ancien journaliste à la Rfm, s’est permise de quémander une aide financière auprès d’une haute autorité sous prétexte que la veuve de l’ancien Président de la presse culturelle est dans l’incapacité d’honorer son loyer. Que nenni ! Sa famille, pour laver son honneur, s’est fendu d’un communiqué, que nous vous proposons in extenso, pour rétablir la vérité.

«Une personne disant agir au nom de la famille de Feu Ndatté Diop journaliste, ancien président de l’Association de la Presse Culturelle du Sénégal, s’est présentée auprès d’une haute autorité pour lui demander une aide financière, prétextant que la veuve de feu Ndatté Diop, risquait une expulsion pour défaut de paiement de loyer. L’autorité a remis à cette personne le montant demandé.

La famille de feu Ndatté Diop tient à informer l’opinion qu’elle n’a jamais envoyé une personne, ni sollicité une aide auprès d’une autorité. La famille de feu Ndatté rappelle que la veuve en question ne paie pas le loyer puisqu’elle habite chez elle et n’est pas dans le besoin au point de solliciter une aide. La veuve et ses enfants rendent grâce à Allah de l’héritage de la noblesse et caractère légués à feu Ndatté Diop qui a vécu dignement. Ils vivent dignement et ne sont point dans la misère comme le prétend cette personne malintentionnée, sans foi.

La famille condamne de la manière la plus ferme cette vulgaire arnaque visant à porter atteinte à son image. La famille de feu Ndatté Diop se réserve le droit d’entreprendre toute action judiciaire à l’encontre de l’auteur ou des auteurs et complices de ces faits très graves»

Famille de feu Ndatté Diop

Dans la même rubrique...

Conseil des ministres décentralisé à Thiès : la mobilisation exceptionnelle de Abdoulaye Dièye pour accueillir le président Macky Sall 

Actusen

Pour la préservation de la paix nationale : Amnesty, la RADDHO et la LSDH réclament la fin des arrestations arbitraires

Actusen

Sonko : «nous voulons la paix comme tout le monde mais nous n’allons pas rester les bras croisés face aux multiples attaques»

Actusen

Laissez un commentaire