ACTUSEN
A LA UNENewsPolitique

Les cadres de l’Apr haussent le ton : « il faut libérer le président Diomaye de l’emprise de Ousmane Sonko »

Arrêté pour diffusion de fausses nouvelles et offense contre une personne exerçant tout ou une partie des prérogatives du président de la République avant d’être placé sous mandat de dépôt, l’activiste Bah Diakhaté a encore enregistré un soutien de taille. Et cette fois-ci, c’est la Convergence des cadres républicains (Ccr) qui bande ses muscles pour exiger sa libération. «Notre Camarade Bah Diakhaté est le premier prisonnier politique des quarante-cinq premiers jours du Président Bassirou Diomaye Faye. La CCR demande à tous les cadres du parti et aux démocrates de se mobiliser pour libérer le Président de la République de l’emprise du Président du Pastef qui s’exerce à la ‘’fonction’’ de ‘’Président de fait’’», indique le communiqué signé par le coordonnateur, Abdoulaye Diouf Sarr, à l’issue de leur réunion tenue, hier au siège de l’Alliance pour la République sis à Mermoz.

Sur le même registre, les cadres de l’Alliance pour la République rappellent également «au Président de la République qu’il est constitutionnellement le seul dépositaire des suffrages des sénégalais, et doit veiller à ce que le blason du pays ne soit pas terni par une cacophonie diplomatique au sommet de l’état». Abordant la situation économique nationale, Abdoulaye Diouf Sarr et Cie «se réjouissent du démarrage de l’exploitation du Brt et de la perspective du renforcement du parc de transport urbain par des Bus fonctionnant au gaz, conformément aux projets phares du Plan Sénégal émergent (Pse)». Ces cadres de l’Apr sont largement revenus sur les mesures préventives des inondations et sur la préparation de la Tabaski et de la campagne agricole. Une manière pour eux de demander au gouvernement des résultats concrets en ces matières. «Le Collège Exécutif National de la CCR félicite les CCRD pour leurs activités de remobilisation des bases et demande au parti de convoquer le Secrétariat Exécutif National pour l’évaluation de la vie du parti afin de clarifier les perspectives», conclut la note.

Actusen.sn 

Related posts

Alerte rouge : 385 000 personnes menacées par la crise alimentaire à Kanel, Matam et Ranérou

Assemblée nationale : Massata Samb et Mamadou Niang déposent trois plaintes contre Amy Ndiaye et une autre plainte contre Moustapha Diakhaté

Actusen

Affaire Cheikh Oumar Hann / Pape Alé Niang : le délibéré renvoyé au 27 octobre

Actusen

Leave a Comment