Contribution

Libération de Soumaila Cissé, le renforcement de la cohésion sociale (Par Dr Mohamed Diallo)

Aux termes du droit international aux droits humains, nul ne peut-être détenu sans raison légitime.

La libération de l’ancien Premier ministre, Soumaila Cissé est une stratégie de sortie de crise et de création des conditions de paix et de développement durable, sans lesquelles aucun développement n’est possible.

La politique active de réconciliation au Mali vise essentiellement deux objectifs :

Reconstruire les fondations de la réconciliation nationale et apporter une solution définitive aux problèmes du Nord.

Nous félicitations et invitons le gouvernement de transition à :

– À aller vers le lancement du processus de négociation avec les acteurs de la rébellion;

– Le renforcement du commandement territoriale ;

– La création de nouvelles régions administratives ;

Et enfin l’érection des régions du Nord en zone spéciale de développement économique.

Dr Mohamed Diallo

Président du parti URV (Sénégal)

Petit Berger au service de la nation

Dans la même rubrique...

Les Chapitres XI à XIV du Protocole de l’Elysée de TAS (suite)

Actusen

Charlie persiste, la France s’entête et la menace se confirme de jour en jour.

Actusen

MAWLID Thiès 2020 : Le GRIN, Groupe de Réflexion et d’Initiatives des Ndieguene analyse les impacts de la Covid-19 sur notre spiritualité?

Actusen

Laissez un commentaire