A LA UNE News

Libération du fils de Wade : Me Adama Guèye et Cie disent avoir la preuve manifeste de l’implication du Qatar dans les affaires politico-judiciaires sénégalaises

Karim Wade est libre, mais la polémique autour des conditions de cette libération ne finit pas. En effet, certains pensent que l’élargissement du prisonnier le plus célèbre est le fruit d’un ‘’deal’’ entre son père et l’actuel Chef de l’Etat.

Cette affaire n’a pas laissé indifférente la Plateforme Avenir «Sénégal Bi Nu Begg». Face à la presse, les amis de Mame Adama Gueye ont rejeté l’argument de l’ «acte humanitaire ou une exigence sociologique et religieuse», invoqués par le régime.  Ndèye Fatou Ndiaye, porte-parole du jour pense que  «tous les actes posés par le pouvoir avaient pour effet de converger vers la mise en place des conditions de la libération de Karim Wade».

Mieux, elle est convaincue que le Qatar a joué un rôle à la libération de l’ancien ministre d’Etat. «Les marchandages et tractation menés entre Dakar et Doha, un axe de coopération devenu subitement privilégié au point de justifier plusieurs déplacements du ministre de la justice du Sénégal et du procureur du Qatar, ainsi que la signature d’une convention sur la lutte contre la corruption ont fini de convaincre le peuple sénégalais que le pouvoir l’a mené en bateau et a négocié la libération de Karim Wade», déclare-t-elle.

D’ailleurs, la Plateforme Avenir «Sénégal Bi nu Begg » se pose la question  de savoir depuis quand le Qatar est devenu champion de la lutte contre la corruption ?

«Nous avons la preuve manifeste de l’implication du Qatar dans les affaires politico-judiciaires sénégalaises. Nous avons été surpris qu’en dépit de toutes les explications qui ont été fournies, nous pensons, qu’effectivement, il ya immixtion du Qatar dans les affaires politico-judiciaires du Sénégal», a-t-elle dit de manière ferme.

La Plateforme Avenir est d’autant plus indignée que Me Sidiki Kaba a tenté de nier l’implication du Qatar. «Il a enfoncé le clou plutôt que de dédouaner le pouvoir. On doute fort que quelqu’un qui n’était pas au courant puisse faire le déplacement et l’attendre avec un avion», Ndèye Fatou Ndiaye pour qui «Macky Sall ne peut plus faire croire aux sénégalais qu’il tient à la bonne gouvernance».

Refusant de tomber dans «l’hypocrisie que tente de promouvoir ceux qui bénéficiaient des largesses du clan Wade », les amis de Mame Adama Gueye exigent la poursuite de la traque des biens mal acquis et que le peuple soit mis au courant de l’état d’avancement de toutes les opérations de recouvrement de deniers publics.

Ndèye Awa BEYE (Actusen.com)

 

Dans la même rubrique...

Fiche d’audiences: Gris Bordeaux reçu par le Ministre Matar Ba

Actusen

Société : la mutuelle de la gendarmerie escroquée par un militant de l’Apr

Actusen

Porte du Millénaire : deux hommes surpris en plein ébats sexuels par la police

Actusen

1 commentaire

M.M.ND 29/06/2016 - 19:15 at 19:15

a la problematique liée, d’une part à l’élargissement de Karim WADE et d’autre part à las finalité de la grace présidentielle,
nous pensons que Le Pdt Macky SALL devra s’expliquer devant l’Assemblée Nationale…
S’il est avéré, que la justice d’un pays étranger et puissance étrangère a été impliqué (e), Macky SALL devra prendre la décision qui s’impose à lui: La Démisson

Répondre

Laissez un commentaire