ACTUSEN
ActualitéNewsUNE

Limogeages de Mary Teuw Niane et Amadou Ba: une condition non négociable  pour les étudiants 

À l’instar de plusieurs  autres localités du pays, la marche des étudiants des différentes universités du Sénégal s’est déroulée, également, à Dakar. La démission du ministre de l’enseignement  supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane et de celle du ministre de l’économie, des finances et du plan, Amadou Bâ était au cœur des revendications estudiantines de ce matin. Les manifestants qui ont battu le macadam jusqu’au rond point de la RTS avaient comme point de ralliement la place de la nation.

Habillés de tee-shirts de couleurs rouges ou noirs, avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « justice pour Fallou Sène ! Plus jamais ça ! Je m’engage pour Fallou Sène !», les étudiants des différentes universités du Sénégal ont, comme convenu, battu le macadam ce jeudi. Avant le début  de la marche de Dakar dont le point de départ était la place de la nation  (ex Obélisque), une minute de silence a été observée à l’honneur de leur camarade tombé au front.

Les étudiants qui n’en démordent pas continuent de faire les mêmes revendications à savoir la démission du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche et de celle du ministre de l’économie des finances et du plan.

«Nous marchons aujourd’hui  pour réclamer le départ du ministre de l’enseignement supérieur. Tous les étudiants du Sénégal, que ce soit ici, à Dakar, Saint –Louis, d’où vient la victime ainsi que toutes les autres Universités sont dans les rues en ce jour pour la même cause. Il faut que ce ministre quitte l’enseignement supérieur. À chaque fois, les mêmes situations se présentent et cela reste impunies», déclare, Hasan Lô, étudiant en faculté de droit.

Le juriste en herbe  tout comme ses camarades font de l’éviction de leur ministre de tutelle une condition sine qua none pour retourner dans les amphis. «Notre mot d’ordre de grève est illimité jusqu’à ce que nos attentes soient satisfaites. Sinon, les portes des Universités resteront fermées. Trop c’est trop. Avec ce ministre, nous avons eu deux victimes : Bassirou Faye et aujourd’hui Fallou. Qui sait ce qui pourra arriver après ? J’ai quitté Saint-Louis pour Dakar. Tant qu’on n’a pas obtenu gain de cause, on n’abandonnera pas la lutte», insiste, Marie Fatima Thiaw, étudiante en licence de communication à l’Ugb.

Les prochains jours nous diront quelle sera l’attitude du Chef de l’Etat face à cette exigence des étudiants. Dans tous les cas, ces derniers promettent de poursuivre le combat jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

Nadège N’Guetta Stagiaire à Actusen.com

Related posts

lutte contre le trafic de drogue : un étudiant en deuxième année d’électromécanique, arrêté avec 92 pièces d’Ecstasy

Actusen

Aly Ngouille Ndiaye : « Je respecte personnellement Me Mame Adama Guèye. Mais, il a déclaré des choses qu’il ne maîtrise pas »

Ismaïla Madior Fall : « si la levée de l’immunité parlementaire a été demandée à l’Assemblée nationale c’est pour ne pas négliger un détail procédural susceptible de remettre en cause les droits de Khalifa »

1 comment

samba fall 24/05/2018 - 17:45 at 17:45 PM

C’est seul Augustine qui doit demissioner

Reply

Leave a Comment