A LA UNE News Société

Lutte contre les maladies tropicales négligées : Marie Khémesse Ngom expose les importants résultats du Sénégal  

L’appel a été lancé à Kaolack qui a abrité ce 30 janvier, la cérémonie marquant la journée mondiale de lutte contre les MTN célébrée autour du thème «Agir maintenant, agir ensemble, investir sur les MTN». Pour le Ministre de la Santé, l’urgence de la riposte doit être à la hauteur des conséquences souvent handicapantes des MTN. Les performances pour éliminer ou éradiquer ces maladies sont la résultante d’un fort leadership politique, de l’innovation et de l’accroissement des financements.

Une réalité qui a permis à Mme le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale de rappeler la volonté du président Macky Sall, d’adhérer à la nouvelle feuille de route de l’OMS 2021-2030 pour lutter plus efficacement contre les MTN d’ici 2030. A l’en croire, le contrôle et l’élimination de ces maladies constituent une ligne d’action prioritaire dans le Plan national de Développement sanitaire et social 2019-2028. À ce propos, le Sénégal a enregistré d’importants résultats.

Il s’agit de la certification de l’interruption de la transmission de la dracunculose, l’arrêt du traitement de masse contre le trachome et sa bonne voie vers l’élimination, l’arrêt de la transmission de la filariose lymphatique dans 98 % des districts sanitaires endémiques grâce au traitement de masse de la lèpre en tant que problème de santé publique avec une baisse de l’incidence à 0,11% sont aujourd’hui à magnifier.

Ces résultats salués par Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye sont à mettre à l’actif du système national de santé, à tous les niveaux de la pyramide, dont les acteurs ont été félicités et encouragés.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Projet de loi d’amnistie annoncé lors du dialogue national : Macky Sall dévoile les motifs

Actusen

Hôpital militaire de Ouakam : les dernières nouvelles sur l’état de santé de Maimouna Ndour Faye

Actusen

Souleymane Ndiaye sur les 19 candidats : «ils ne sont plus légitimes et le processus doit recommencer pour une élection transparente»

Actusen

Laissez un commentaire