A LA UNE Actualité News Société UNE

Marche du 28 février : Gno Lank compte marcher avec ou sans autorisation

On risque d’assister à une vendredi très pimenté si le Préfet de Dakar n’autorise pas la manifestation des organisations de la société civile. Ces dernières regroupées du collectif «Gno Lank», et qui luttent pour la libération de Guy Marius Sagna, ont décidé de marcher demain avec ou sans autorisation.

En conférence de presse ce jeudi, le  collectif compte emprunter l’itinéraire qui mène de l’échangeur de la Foire de Dakar jusqu’au Rond-point Liberté 6. «Le Collectif No Lank appelle les Sénégalais de tout âge à sortir massivement prendre part à la grande marche qu’il organise ce vendredi 28 février à partir de 15h. Cette marche concernera également la question de l’eau qui devient problématique», a déclaré Assane Sarr.

Pour apporter leur soutien à Guy Marius Sagna, les manifestants vont s’arrêter devant le Camps pénal. Ce qui sera, d’ailleurs, l’étape la plus importante de la marche. «Le moment fort de la marche de demain sera évidemment l’étape du Camp pénal où un concert de cris, de soutien sera adressé au camarade, au patriote, au combattant Guy Marius Sagna pour lui montrer que le peuple sénégalais ne le laisse pas tomber», a-t-il dit.

Adja Khoudia Thiam (Stagiaire-Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Coronavirus : la France recense 471 nouveaux décès en 24 heures, soit 4 503 au total

Actusen

Testé positif au Covid-19: Bakary Cissé, guéri, a été libéré de l’hôpital ce jeudi

Actusen

Situation du COVID-19 à Touba : 0 cas confirmé, 0 cas suspect depuis le 26 mars

Actusen

Laissez un commentaire