A LA UNE News Société

Marché ‘’Keur Serigne Bi’’, hausse des médicaments : les dessous de l’audience entre le ministre de la Santé et l’ordre des pharmaciens du Sénégal

La nouvelle ministre de la Santé et de l’Action sociale est en train de suivre les pas de son prédécesseur, Abdoulaye Diouf Sarr pour que le climat soit stable au niveau du secteur de la santé qui a été secoué ces derniers jours par des mouvements d’humeur. En effet, depuis son accession à la tête dudit département, Docteur Marie Khemess Ngom Ndiaye ne cesse de rencontrer les blouses blanches pour essayer de résoudre leurs revendications.

Après avoir reçu And Gueusem, les médecins du Sénégal et la Fédération des syndicats de la santé (F2s), l’ancienne directrice générale de la santé publique a eu une audience, ce jeudi avec l’ordre des pharmaciens du Sénégal. Les échanges ont porté sur plusieurs questions notamment le marché “Keur Serigne bi “.

Sur ce sujet, précise le président de l’ordre des pharmaciens du Sénégal, à l’issue de cette rencontre, le gouvernement doit prendre des mesures pour mettre fin au marché parallèle. «Le président a initié une politique de relance de l’industrie pharmaceutique. L’industrie ne peut pas cohabiter avec le marché parallèle. Je dis que quiconque pense pouvoir développer ce secteur de la pharmacie, doit éradiquer définitivement le marché parallèle», a préconisé le docteur Amath Niang.

La hausse de certains médicaments a été également évoquée lors de l’audience entre le ministre de la Santé et les pharmaciens du Sénégal. Et pour qu’une solution soit trouvée, le docteur Amath Niang a proposé la levée des taxes.

«Nous y avons travaillé depuis des mois avec la douane et d’autres. Je pense que la seule piste qui peut aider à ce que ces médicaments-là puissent être accessibles aux populations est que les taxes liées aux médicaments, surtout, en fait, au complément alimentaire, puissent être levées», a suggéré le président de l’ordre des pharmaciens du Sénégal.

Prenant la parole, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a pris des engagements pour trouver des solutions face aux requêtes soulevées par les pharmaciens. Docteur Marie Khemesse Ngom Ndiaye a rassuré de sa disponibilité à travailler avec tous les secteurs pour un système de santé résilient et pérenne. A noter que le successeur de Abdoulaye Diouf Sarr a également reçu l’ordre des médecins vétérinaires du Sénégal. Des occasions pour échanger sur les liens entre la santé humaine, la santé animale et le médicament qui résument l’approche One Health.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Revalorisation des salaires des travailleurs de l’agriculture : la première promesse de Aly Ngouille Ndiaye après sa prise de fonction 

Actusen

Nécrologie : décès du journaliste Soro Diop dans un accident de la route

Actusen

Menace de mort et violence et voie de fait : Moussa Lô traduit son oncle en justice

Actusen

Laissez un commentaire