News Société

Me Bocar Thiam disculpe son client, Boughaleb : «des témoins ont désigné Saliou Ndao comme étant le meurtrier de Bassirou Faye»

Pour le conseil du policier, Sidy Mouhamed Boughaleb condamné à 20 ans de prison, la justice sénégalaise a intérêt à aller chercher un coupable, ailleurs, que chez son client.

En conférence de presse, l’avocat n’a pas mâché ses mots pour s’insurger contre la décision qui a été rendue par la Chambre criminelle, vendredi dernier.

Selon Me Thiam, non seulement son client est innocent, mais aussi les débats d’audience et les témoins, qui ont défilé à la barre, laissent penser que c’est le policier Saliou Ndao, le véritable meurtrier de l’étudiant.

«Des témoins ont désigné Saliou Ndao comme étant le meurtrier de Bassirou Faye, pourquoi donc s’acharner sur mon client et vouloir en faire l’agneau du sacrifice ?», s’interroge t-il. 

Le témoin-clé, un déséquilibré mental, selon Me Thiam

Pis, ajoute Me Thiam, le témoin Sette Diagne, qui dit reconnaître Boughaleb, n’est autre qu’un déséquilibré mental qui n’a pas toute sa tête. Par conséquent, plaide-t-il, la Chambre criminelle ne devait pas se fier à son témoignage.

«Il a été confirmé que ce témoin est suivi psychologiquement, qu’il est instable et malgré tout cela, on a pris en compte son témoignage. Tous les Sénégalais savent que le meurtrier court toujours, que jugement a été rendu, mais que mon client est innocent», a dénoncé la robe noire.

Toutefois, il ne compte pas baisser les bras. «Nous allons continuer à  prouver son innocence, nous allons faire appel, car nous assistons à la plus grande erreur judiciaire au Sénégal», a conclu l’avocat.

Ndèye Awa BEYE (Actusen.com)

Dans la même rubrique...

Décès de jeunes en mer : le président Macky Sall donne des instructions fermes pour le renforcement du contrôle des embarcations et du démantèlement systématique des réseaux de passeurs

Actusen

Fête de la Toussaint 2020 : la journée du lundi 02 novembre 2020 n’est pas fériée (ministère du travail)

Actusen

Gamou 2020 : la Fatwa du Khalife général des Tidjanes contre l’homosexualité et la caricature du prophète 

Actusen

Laissez un commentaire