News

Sidiki Kaba sur la grâce accordée à Karim Wade : «le débat était excessif, il n’y a pas quelque chose qu’on n’ait pas entendue»

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux a révélé, ce mardi, à l’Assemblée nationale, que le régime de  Macky Sall a tout entendu, suite à la libération de Karim Wade.
«Le débat était excessif. Il n’y a pas quelque chose qu’on n’ait pas entendue», a reconnu Sidiki Kaba, non sans souligner la mansuétude du chef de l’Etat à l’endroit de Wade-fils.
«C’est une prérogative régalienne. La seule chose à retenir, c’est qu’il faut  s’assurer qu’il s’agit d’une décision définitive et exécutoire. Le Président a pris cette décision et il en avait le droit. Les propos sont excessifs. 1789 personnes ont bénéficié de liberté conditionnelle. Ce sont des anonymes, des voleurs de poules, portables, chaines…mais on n’en parle point», a déclaré le Garde des Sceaux, regrettant que  seuls les noms de «célébrités» soient sur toutes les lèvres, après leur élargissement de prison.                                             
Actusen.com

Dans la même rubrique...

Mort de 11 bébés à l’hôpital de Tivaouane : un deuil national de trois jours décrété par le Président de la République Macky Sall

Actusen

Décès de 11 bébés à l’hôpital de Tivaouane : Yewwi Askan Wi suspend toutes ses activités politiques pendant 72 heures

Actusen

Impôts sur les revenus : la réplique du ministre des Finances aux syndicats d’enseignants 

Actusen

Laissez un commentaire