News

Sidiki Kaba sur la grâce accordée à Karim Wade : «le débat était excessif, il n’y a pas quelque chose qu’on n’ait pas entendue»

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux a révélé, ce mardi, à l’Assemblée nationale, que le régime de  Macky Sall a tout entendu, suite à la libération de Karim Wade.
«Le débat était excessif. Il n’y a pas quelque chose qu’on n’ait pas entendue», a reconnu Sidiki Kaba, non sans souligner la mansuétude du chef de l’Etat à l’endroit de Wade-fils.
«C’est une prérogative régalienne. La seule chose à retenir, c’est qu’il faut  s’assurer qu’il s’agit d’une décision définitive et exécutoire. Le Président a pris cette décision et il en avait le droit. Les propos sont excessifs. 1789 personnes ont bénéficié de liberté conditionnelle. Ce sont des anonymes, des voleurs de poules, portables, chaines…mais on n’en parle point», a déclaré le Garde des Sceaux, regrettant que  seuls les noms de «célébrités» soient sur toutes les lèvres, après leur élargissement de prison.                                             
Actusen.com

Dans la même rubrique...

Revalorisation salariale : l’intersyndicale du personnel administratif, technique et de service décrète un nouveau mot d’ordre de 96 heures

Actusen

Les travaux d’assainissement à l’Ugb: les assurances de Pape Ibrahima Faye

Actusen

Recrudescence des coups d’États en Afrique: Cheikh Tidiane Gadio pointe les limites de la Cedeao

Actusen

Laissez un commentaire