News Société

Meurtre d’une fillette de 4 ans à Ziguinchor : l’auteur du crime arrêté

Après le meurtre barbare de Maïmouna Barry, une fillette de 4 ans retrouvée morte dans les buissons au quartier Kantène à la sortie Sud de la ville de Ziguinchor, la gendarmerie a mis la main sur le présumé meurtrier. Selon un communiqué du Haut commandant de la gendarmerie, l’enquête ouverte par la brigade de gendarmerie de Ziguinchor en mai 2020, avait été confiée à la Brigade de Recherches (Br) de la Légion, sur instructions du Procureur de la République.

«Selon l’avis de témoins, un individu a saisi de force la fillette et a pris la direction de la brousse. Maïmouna Barry sera retrouvée égorgée et gisant dans une mare de sang à une vingtaine de mètres de la maison familiale. Le 06 août 2021, suite à l’exploitation d’informations sûres et coordonnées, la Brigade de recherches de Ziguinchor a suivi les traces d’un individu suspect qui vit en location à Kandialang, quartier périphérique de la ville de Ziguinchor», lit-on dans le communiqué.

La gendarmerie dans son communiqué, explique que «le même jour, un transport effectué à Boutoute a permis d’interpeller l’individu surnommé N’gh. Thda, originaire de la Guinée Bissau et né à Goudoump». Venu s’installer à Ziguinchor pour poursuivre ses études secondaires en 2010, ajoutent les hommes en bleu, «il a commencé à fréquenter l’église évangélique le vainqueur de la localité en 2017».

La gendarmerie nationale précise que N’gh. Thda a reconnu les faits. «Il soutient qu’il serait possédé par des esprits. Selon ses aveux, il a commencé ses sévices sur des animaux qu’il volait avant que ‘’les esprits ne lui demandent des sacrifices humains’’. L’auteur est poursuivi pour enlèvement et assassinat. Il sera déféré au parquet de Ziguinchor, conformément à la procédure judiciaire», indique le document.

A rappeler que c’est le 14 janvier 2020 aux environs de 06H 30 minutes du matin que la brigade de gendarmerie de Ziguinchor était saisie du meurtre Maïmouna Barry.

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

 

Dans la même rubrique...

Marie Khemesse Ndiaye : «nous avons Omicron mais le plus important, est le dispositif de riposte que nous avons mis en place»

Actusen

Pour une surveillance optimale des opérations de distribution des cartes d’électeurs : la nouvelle directive de Déthié Fall aux leaders politiques de Yaw

Actusen

Violences dans les navétanes au stade Ngalandou Diouf : au moins 1 mort et plusieurs blessés

Actusen

Laissez un commentaire