ACTUSEN
A LA UNENewsSociété

Mort de deux talibés à Saint-Louis après l’explosion d’une citerne remplie d’essence : le préfet de Saint-Louis, Modou Ndiaye donne plus de détails 

Tristesse et consternation. Tels sont les sentiments les mieux partagés ce mercredi, à Saint-Louis, au quartier sud plus précisément, et pour cause. Deux enfants talibés ont perdu la vie à la suite d’une explosion d’un réservoir d’essence. Lequel réservoir, enfoui depuis plusieurs années, dans un site qui abritait un  »daara », a été déterré avant d’être laissé à l’air libre. En effet, renseigne le préfet de la ville de Saint-Louis, Modou Ndiaye, joint au téléphone, le délégué du quartier a demandé au maître coranique de vider les lieux car il avait besoin du site. Ce que celui-ci a fait sans aucune résistance.

«Ensuite le délégué du quartier, Alioune Gueye, en compagnie de personnes, a déterré le réservoir rempli d’essence grâce à un engin. Il faut préciser que celui-ci était vraiment en état de  délabrement assez avancé. Et les enfants étaient certainement en train de jouer avec ou encore ils ont voulu faire sortir le liquide qui y était. D’ailleurs, nous avons trouvé sur place trois bouteilles remplies d’essence. Bref, les enfants étaient sur le réservoir et celui-ci a explosé ce qui a occasionné un jet de presque 80m pour la première victime», a expliqué l’autorité administrative.

En effet, l’une des victimes est tombée dans une maison à 80m du site et l’autre à 111m du lieu de l’explosion. «Ce sont deux talibés âgés de 10 ans qui ont perdu la vie là-bas», a informé le préfet. Interrogé sur l’existence de plusieurs citernes enfouies dans beaucoup de maisons dans ce quartier, le préfet a préféré jouer la carte de la prudence. Il n’a pas voulu infirmer encore moins confirmer ces dires.

«Ce sont des recherches qui vont le prouver», s’est-il contenté de dire. Toutefois, reconnait-il, «d’aucuns disent qu’une cuve a été déterrée là où la mosquée est construite actuellement avec les services techniques compétents on va vérifier avec les archives des colons pour voir si en réalité il y a des cuves enfouies dans certaines maisons ou non. Ce sont des recherches qui vont déterminer cela», a-t-il dit.

Actusen.sn 

Related posts

En tournée dans le Baol, Thierno Bocoum réaffirme sa « ferme volonté de changement »

Immolation devant le palais en novembre 2018 : la famille de Cheikh Diop réclame 500 millions F Cfa à l’Etat

Maires illégitimes

Actusen

Leave a Comment