Culture News

Mort suspecte de Lamine Koïta : des artistes à Fatick, composent une chanson en sa mémoire

Quelques mois après la mort,, à Fatick, du jeune conducteur de moto taxi Lamine Koïta dans laquelle la police a été citée, un collectif de musiciens de la ville de Mame Mindiss vient de produire une chanson en hommage au défunt.
Casy MC, Sokhna Dieng, Diaz Cana, Paco Shunshine, Maria Tall, Umaga, Milko, Wonderful et Sister Maria, de jeunes artistes musiciens de la ville de Fatick, viennent de produire un single en hommage à Lamine Koïta ce jeune conducteur de moto “Jakarta” décédé au mois de Février dernier suite à son interpellation par les policiers du Commissariat central de Fatick. La chanson sortie ce lundi, dénonce et alerte l’opinion publique contre de tels actes.
« Nous sommes des porteurs de voix qui sensibilisent et alertent, s’il le faut. Dès le début de l’événement, nous pouvions sortir en tant que jeunes manifester comme les autres. Mais vu notre statut, il fallait attendre le calme pour venir dénoncer cette mort et en même temps rendre un hommage à notre frère Lamine Koïta », déclare le rappeur Casy Mc, chargé de la communication du collectif.  Et l’initiateur du label Casy production d’ajouter : « ces genres de situation qui aboutissent à des morts d’hommes ne doivent plus exister nulle part dans le monde ».
Évoquant la mort tragique  de l’Afro-américain GeorgeFloyd, l’artiste s’emporte. « Ce qui s’est passé dernièrement aux États-Unis est très déplorable et nous disons comme tout le monde que la vie des noirs compte ».
Rappelons que dans ce qui est appelé «l’affaire Lamine Koïta » à Fatick , trois policiers ont été inculpés et placés sous contrôle judiciaire par le doyen des juges du tribunal de Fatick.
Matar Diouf, Correspondant à Fatick (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

30mn au marché : le prix du poisson au marché Tilène

Actusen

Ce que Diomaye a dit à Mabouba : ”Ken santouko mou politique…”

Actusen

Mame Makhtar Gueye : ”Ousmane Sonko nous a déçu, l’homosexualité n’est pas…”

Actusen

Laissez un commentaire