A LA UNE News Politique

Pour avoir crié au scandale, après la découverte de deux caisses de cartes d’électeurs ambulantes : Bamba Fall rudoyé par Dionne

Lorsque la tête de liste départementale de “Mankoo Taxawu Senegaal” arraisonne deux gosses en possession de deux cartons bourrés de cartes d’électeurs, les interroge pendant des dizaines de minutes, pour leur tirer des vers du nez, alerte l’opinion sur ce qu’elle considère comme un butin et les remet à la Gendarmerie, c’est la Coalition “Benno Bokk Yakaar”, au Pouvoir, qui monte sur le ring pour catapulter dans les cordes Bamba Fall et sa Coalition.

Pour ce faire, la Coalition dirigée par Mahammad Boune Abdallah Dionne a taxé de tous les noms d’oiseaux la Caravane, qui a interpellé les deux jeunes, contre lesquels Ibrahima Sène du Parti de l’indépendance et du travail prône l’ouverture d’une information judiciaire. Actusen.com vous plonge dans l’intégralité du communiqué pondu par la Mouvance présidentielle.

                                                COMMUNIQUE

Face à l’évidence d’une défaite inéluctable, une frange irresponsable de l’opposition persiste dans sa volonté d’empêcher vaille que vaille la tenue d’élections législatives libres, transparentes et équilibrées.

Voilà ce qui explique la vulgaire machination à laquelle se sont livré les acteurs de la coalition taxawu Sénégal.

La coalition taxawu Sénégal a séquestré un président de Commission qui siège à la mairie depuis février  au vue et au su de tous dans le cadre de ses missions, le présentant comme un vulgaire inconnu pour disent-ils attester d’une fantasmagorique tentative de fraude.

Nous dénonçons cette attitude  ignominieuse qui édifie encore davantage, nos compatriotes sur l’irresponsabilité et la désinvolture de ce type d’acteurs politique qui prétendent présider au destin de notre grande nation.

C’est pourquoi, nous en appelons à la vigilance de tous nos compatriotes et les invitons à aller massivement retirer leurs cartes d’électeurs disponibles dans les centres de vote, et qui sont les seuls moyens d’exprimer ses opinions en démocratie.

Il est désormais clair que cette opposition sans vision ni offre politique  veut saboter le processus électoral, et d’empêcher nos compatriotes d’exercer leur droit inaliénable de choisir librement leurs représentants.

Nous appelons l’Etat a exercé la plénitude de ces prérogatives pour garantir ce droit au peuple sénégalais.

La cellule communication,

Le coordonnateur

Dans la même rubrique...

Emigration irrégulière : la gendarmerie de Nianing interpelle 7 candidats et 2 organisateurs 

Actusen

Enseignement supérieur : Abdourahmane Diouf fixe ses priorités pour la stabilisation de l’année académique et le financement de la recherche et de l’innovation

Actusen

Abdourahmane Diouf aux étudiants  : «ils ont un ministre qui comprend l’utilité académique et sociale de la bourse et qui travaillera à ce que cette bourse soit payée à temps»

Actusen

1 commentaire

ABDOUN 23/07/2017 - 02:22 at 02:22

BOUNE AY DEJECTION YOU XASSAW REK LA GUEUNÉ,SI VOUS CROYEZ ÊTRE CLEAN IL FAUT POUSSER LA GENDARMERIE A MENER DES ENQUÊTES SÉRIEUSES POUR ÉDIFIER LES SÉNÉGALAIS,C’EST MIEUX QUE DE TIRER SUR L’OPPOSITION.

Répondre

Laissez un commentaire