ACTUSEN
A LA UNENewsSociété

Pour la réalisation de plusieurs infrastructures à Kaolack : Promovilles dégage un montant de plus de 13 milliards de F Cfa

A l’image des autres localités, le Programme de modernisation des villes (Promovilles) a réalisé des infrastructures dans la commune de Kaolack qui ont eu un impact positif dans la vie des populations. A travers ce programme, cette région a bénéficié plusieurs projets pour un coût global de plus de plus de 13 milliards de F Cfa. Lesquels concernent 12,87 km de voirie assainie et éclairée, de grands ouvrages d’assainissement des eaux pluviales, 40 101m2 de pavage, 6 infrastructures scolaires, 2 plateformes de séchage construites et équipées, un Système d’information géographique (Sig), des aménagements paysagers et plus de 12 quartiers desservis. La commune de Kaolack fait partie également des villes qui ont pu bénéficier du programme spécial de pavage dans le cadre du programme XEYU NDAW NI avec 468 jeunes qui ont été recrutés et insérés pour le pavage de plus 40 000 m2 d’espaces publics contribuant fortement à l’amélioration du cadre de vie et à l’employabilité des jeunes.

Les projets réalisés par le Promovilles à Kaolack concernent 12,87 km de voirie assainie et éclairée, de grands ouvrages d’assainissement des eaux pluviales, 40 101m2 de pavage, 6 infrastructures scolaires, 2 plateformes de séchage construites et équipées, un Système d’information géographique…

Grâce à ces infrastructures, un vent du renouveau urbain va souffler dans la commune de Kaolack. C’est ce mardi que la coordonnatrice, Astou Diokhané et ses équipes ont procédé à une visite pour faire le tour de plusieurs quartiers et voir à quel point le cadre de vie a changé grâce au programme. A Koundam, les habitants ont pendant longtemps été confrontés aux problèmes d’enclavement de leur quartier. «En effet, Il était difficile pour eux de sortir de leurs maisons pour accéder à la ville de Kaolack surtout pendant l’hivernage et pour des raisons de sécurité du fait d’un défaut d’éclairage public. Aujourd’hui, avec la voie d’accès réalisée par Promovilles, accompagné d’un réseau d’éclairage public et des ouvrages d’assainissement, Koundam est devenu un quartier accessible avec un meilleur cadre de vie. De nouvelles infrastructures y émergent notamment des infrastructures sportives et la Maison de la Jeunesse de Kaolack», se félicite le Promovilles.

Dans le cadre du programme XEYU NDAW NI 468 jeunes été recrutés et insérés pour le pavage de plus 40 000 m2 d’espaces

Au Boulevard Niary Tally, Promovilles informe qu’une route dégradée et impraticable a longtemps fait le décor avec tous les désagréments. «L’envergure des réalisations du Promovilles dans cette zone a radicalement amélioré le cadre de vie avec la réhabilitation du Boulevard en 2×2 voies jusqu’à la route de Touba Ndorong Ocass. Ce projet a été accompagné par des aménagements urbains en pavés autour du lycée technique El Hadj Ibrahima Niasse et des deux voies de Niary Tally effectués par les jeunes formés dans le cadre du programme XEYU NDAW NI», précise le programme. Aujourd’hui, ajoute Promovilles, «l’activité économique s’y est beaucoup développée avec l’installation de petits commerces et la circulation des véhicules en toute heure et en toute saison est assurée. C’est un beau cadre de vie qui s’offre aux habitants et passants. Les petits commerces se développent. La circulation des véhicules en toute heure et en toute saison est assurée».

Les mille et une réalisations du Promovilles à Koundam, au Boulevard Niary Tally et à Ndangane et qui ont amélioré le cadre de vie des populations

Pour Ndangane abattoir, la route était dans un état de dégradation très avancé et marquée par les stagnations d’eau et les fosses septiques qui déversaient sur la route. Mais un grand ouf de soulagement pour les habitants, car Promovilles a réalisé la route avec d’importants ouvrages d’assainissement (caniveaux en béton et des buses en pvc avec des regards à bavette) pour régler le problème d’inondations. «Aujourd’hui, la mobilité et l’accès au quartier est assurée. C’est un beau cadre de vie qui s’offre aux habitants et passants. C’est également le cas pour des quartiers comme HLM Sara, Dialegne, Tabangoye qui sont devenus plus accessibles avec la réalisation du Boulevard dit de l’Emergence», informe-t-il. Mansour SYLLA

RépondreTransférer

Related posts

Placé en garde-à-vue : ce qui est reproché à Pape Alé Niang

Actusen

Séisme en Turquie et en Syrie : la réaction de Macky Sall

Actusen

Arrêté par la Dic : Me Ngagne Demba Touré transféré à la prison de Rebeuss

Actusen

Leave a Comment