A LA UNE News Société

Pour un système de santé performant dans le département de Linguère : la députée Anyeu Mbengue porte les doléances des populations à l’Assemblée nationale

La ministre de la Santé et de l’Action sociale Docteur Marie Khemesse Ngom Ndiaye a défendu ce mercredi à l’Assemblée nationale son projet de loi, dans le cadre du marathon budgétaire. Un secteur qui préoccupe les députés dont Anyeu Mbengue. Elle a profité de son temps de parole pour lister les doléances des populations du département de Linguère.

«Madame la ministre, les populations des communes de Mbeyène, Kamb, Mbay, Mboula, Mbeuleukhé, entre autres, veulent un centre de santé de niveau 1 qui va polariser les villages environnants», a-t-elle plaidé. La parlementaire a également interpellé la ministre de la Santé et de l’Action sociale sur le manque d’ambulances et de personnels.

«Nous avons une urgence de trois ambulances destinées aux populations de Labgar, Gassane, Thiel jusqu’à Warkhokh. Madame la ministre, les habitants de ces localités demandent également le renforcement du personnel avec le recrutement des infirmiers et des sage-femmes», souligne la responsable ‘’apériste’’ de Dahra Djoloff. Toujours dans le département de Linguère, la parlementaire demande au ministre d’affecter des spécialistes dans le département de Linguère.

La députée Anyeu Mbengue n’a pas manqué de féliciter le président Macky Sall pour les efforts qu’il a consentis dans le département de Linguère pour améliorer le secteur de la santé. «Ce que le président de la république a fait dans le secteur de la santé, aucun chef de l’Etat ne l’a fait. Il a revalorisé les salaires des personnels de santé. Actuellement, les centres de dialyse sont devenus nombreux dans le pays et les malades n’ont pas besoin de se déplacer, car ils peuvent rester dans leur localité pour suivre leur traitement », se réjouit-elle.

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Affaire Pape Alé Niang : la Cap donne des nouvelles du journaliste et menace d’intensifier la combat pour sa libération et

Actusen

Election présidentielle de 2024 : le ministre de l’Intérieur annonce la révision exceptionnelle des listes électorales en 2023

Actusen

Affaire Didier Badji et Fulbert Sambou : «les gens ont peur en Casamance que ça soit un ciblage de certains agents» (député Bakary Diedhiou)

Actusen

Laissez un commentaire