A LA UNE Actualité Société

Premier cas de Covid-19 à Kédougou : le patient provenant du Burkina Faso a fait le trajet à pied

Incroyable mais vrai! Le premier cas de Covid-19 enregistré ce 23 mai à Kédougou, jusque-là épargnée des ravages de la pandémie, est venu à pied du Burkina Faso. Après un voyage qui a duré un mois, le jeune homme, âgé de 23 ans et originaire de Kolda, envisageait de retrouver sa famille. Il a passé deux tests, un à Ouagadougou et un autre au Mali, mais il ne montrait aucun signe à par la fatigue liée à la marche.
Après un séjour de 6 mois dans la terre des hommes intègres, le jeune a voyagé  pendant un mois entre Ouagadougou et le Mali, parfois il bénéficiait de l’aide de certains transporteurs de marchandises qui l’acheminaient d’un point à un autre.
Il a été transporté ensuite par une moto jusqu’à la frontière entre le Mali et le Sénégal par les voies non officielles, c’est-à-dire les portes d’entrées clandestines. Mais c’était sans compter avec la vigilance des policiers. Il a été interpellé par les forces de défense et de sécurité et mis à la disposition des autorités médicales de Kédougou.
Selon le gouverneur de la région Saer Ndao qui tenait un point de presse, ce jeune n’a fréquenté aucune famille dans la région de Kédougou, car il a été intercepté alors qu’il voulait continuer son chemin sur Kolda, toujours en marche. Il est, en ce moment, placé en quarantaine dans une auberge de la place et suivi par une équipe sanitaire.
Le chef de l’exécutif régional a encore appelé les populations à plus de vigilance en dénonçant la présence de toutes personnes étrangères dans la région. Il a aussi rappelé le respect des mesures barrières partout, surtout dans les mosquées et les marchés.
Lama Sidibé, Correspondant à Kédougou (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

‘’Dakar Dem Dikk’’ : le nouveau siège de la société se dévoile

Actusen

Diarry Sow écrit à Serigne Mbaye Thiam : « je ne me cache pas. Je ne fuis pas. Considère cela comme une sorte de répit salutaire dans ma vie »

Actusen

Gestion de la crise sanitaire dans les écoles, déficit de tables-bancs et d’enseignants, non-respect des accords signés… : le Cusems met à nu les incohérences des autorités  

Actusen

Laissez un commentaire