A LA UNE News Politique

Présidentielle 2019 : La propagande interdite dans les médias à partir de vendredi (Cnra)

Le processus de supervision et de contrôle de la couverture médiatique de l’élection présidentielle du 24 février 2019 commence dans quelques semaines, avec le début de la précampagne, et se poursuivra avec la campagne jusqu’à la tenue du scrutin. Dans cette perspective, le CNRA rappelle aux journalistes les interdictions du Code électoral.

Dans un communiqué, le gendarme audiovisuel annonce que la période de précampagne s’étend du vendredi 4 janvier 2019  à 00 heure au samedi 2 février 2019 à minuit. Durant celle-ci, est interdite la diffusion, par les médias (presse écrite, presse en ligne, radio et télévision), de toute manifestation ou déclaration publique de soutien à un candidat faite directement ou indirectement par toute personne ou association ou groupement de personnes, quelle qu’en soit la qualité, nature ou caractère.

Mais également de toute manifestation ou déclaration publique de soutien faites lors des visites et tournées à caractère économique, social ou autrement qualifié, effectuées par toutes autorités de l’Etat sur le territoire national. La campagne électorale elle, commence, officiellement, le dimanche 3 février 2019 à  00 heure. Pendant cette période, est interdite l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse écrite, de la presse en ligne, de la radio et de la télévision.

Le Cnra indique à cet effet, que «le service public de l’audiovisuel est assujetti à l’obligation de respect du principe d’égalité, dans le temps d’antenne mis à la disposition des candidats. «Les médias, autres que l’audiovisuel public, qui traitent de la campagne électorale, sont aussi tenus au respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats», mentionne la note. Qui ajoute qu’au premier tour, la campagne électorale prend fin le vendredi 22 février 2019 à  minuit

La veille de l’élection et le jour du scrutin, selon le Cnra, est interdite la diffusion, par les médias (presse écrite, presse en ligne, radio et télévision), de toute propagande électorale. Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel en appelle à l’esprit de responsabilité de tous les acteurs pour le strict respect de ces dispositions.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire