News Société

Procès des7 handicapés-mendiants : le Procureur requiert 10 jours de prison avec sursis

Le gouvernement de Mahammad Boun Abdallah Dionne ne compte pas faiblir. Dans sa lutte contre la mendicité des enfants talibés et autres couches défavorisées, l’Etat du Sénégal veut mettre cette fois, son projet de retrait des enfants de la rue et toutes autres personnes squattant les allées de la capitale.

Et ce ne sont pas les mendiants vivant avec un handicap ripostant la semaine dernière contre la mesure, qui nous démentiront. Arrêtés puis déférés au Parquet pour regroupement sans autorisation, le Procureur de la République a requis ce mercredi, la peine de prison avec sursis, de 10 jours.

Une première au Sénégal qui va sonner le glas de tous ceux qui seraient tentés de remettre en cause la mesure gouvernementale sur le retrait des enfants de la rue et la mendicité.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Revalorisation salariale : l’intersyndicale du personnel administratif, technique et de service décrète un nouveau mot d’ordre de 96 heures

Actusen

Les travaux d’assainissement à l’Ugb: les assurances de Pape Ibrahima Faye

Actusen

Recrudescence des coups d’États en Afrique: Cheikh Tidiane Gadio pointe les limites de la Cedeao

Actusen

Laissez un commentaire