A LA UNE News Politique

Procès opposant Sonko à Mame Mbaye Niang : “quelles que soient les circonstances, l’Etat ne devra pas transiger. Nous exigeons que la justice se fasse dans un sens ou dans un autre” (Abdoulaye Saydou Sow)

Des scènes de violences ont été notées, le 16 mars dernier à Dakar et dans les autres localités du pays. Des manifestations provoquées par le procès en diffamation opposant le leader de Pastef, Ousmane Sonko au ministre du Tourisme et des Loisirs, Mame Mbaye Niang. Une situation fortement déplorée par le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique. Le maire de Kaffrine demande au gouvernement de rester ferme pour que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur. “De toute façon, quelles que soient les circonstances, l’Etat ne devra pas transiger sur le respect scrupuleux des lois et règlements qui nous gouvernent tous. L’Etat doit prendre toutes ses responsabilités pour que la célèbre phrase : force restera à la loi ait un sens pratique”, a déclaré Abdoulaye Saydou Sow.

“A Kaffrine, nous avons un Benno Bokk Yakaar debout qui a su faire face à ces bandits de grand chemin qui ont voulu semer le désordre dans le pays mais qui ont lamentablement échoué” 

 Le ministre qui a tenu ces propos à l’occasion de la réunion de vérification des comités électoraux à Kaffrine pense qu’aucun sénégalais quel que soit son rang, sa vocation, son ambition ou simple citoyen ne peut se soustraire aux règles qui gouvernent la nation et restera au même degré que tout un chacun, un simple justiciable. “Je suis heureux de constater qu’à Kaffrine, nous avons un Benno Bokk Yakaar debout qui a su faire face à ces bandits de grand chemin qui ont voulu semer le désordre dans le pays mais qui ont lamentablement échoué”, a dit le ministre. A l’en croire, cet échec montre la force de nos institutions et la force de notre pays. “On ne peut pas accepter à gauche et à droite que des citoyens normaux s’attaquent à d’autres citoyens et que la justice ne se fasse. Nous exigeons que la justice se fasse dans un sens ou dans un autre”, a-t-il exigé.

Actusen.sn 

Dans la même rubrique...

Ministère de l’Agriculture : Dr Mabouba Diagne raconte comment il a été nommé par le président Diomaye Faye

Actusen

Nouvellement nommé à tête de la Cdp par l’ancien chef de l’Etat, Macky Sall : Ousmane Thiongane publie son premier rapport

Actusen

Parrainage des évènements de lutte : la réponse salée du promoteur Makane Mbengue au ministre Birame Souleye Diop

Actusen

Laissez un commentaire