Billet News

Que nos politicards se regardent dans une glace !

‘’Thiompal’’ était ce week-end chez Khaf’. Non pas pour l’enrôler dans ‘’Benno Bokk Yakaar’’ ou pour le convaincre de la pertinence ou pas de ses récentes tournées politico-économiques. Mais plutôt pour présenter ses condoléances à l’ancien maire de ‘’Ndakaru’’, qui a récemment perdu sa maman. Ces genres de rencontres-on ne les souhaite pas-doivent inciter les acteurs politiques à cultiver la paix entre eux. Sinon, quand sonne l’heure de s’asseoir ensemble, beaucoup de souvenirs douloureux émergent ; que ce soit un mot déplacé, un emprisonnement sur une base politicienne ou je ne sais quoi d’autre.

D’ailleurs, ‘’Waccacca’’ est psychologiquement costaud. Car, après avoir emprisonné des années durant, l’ex-ami de Feu Ousmane Tanor Dieng, il est passé lui présenter ses condoléances. Même si la distance qui sépare les deux hommes est assez révélatrice de l’ambiance pesante.

Nos politicards doivent d’autant plus se regarder dans une glace et changer de posture que, quand ils sont dans le marigot politique, les requins bouffent sans état d’âme les petits poissons. Or, toutes les familles vont passer par l’épreuve des décès. Et la sociabilité sénégalaise nous recommande, à chaque fois que la grande faucheuse rend visite au voisin d’à-côté, que nous puissions y faire un saut et présenter nos condoléances. C’est ça la règle générale. Tout le reste (injures, invectives, guéguerre) n’est que perte de temps.

Maam Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Magal 2021 : la Police établit son quartier général à Touba avec 2570 hommes

Actusen

Magal Touba : 596 personnes déjà arrêtées pour des infractions diverses

Actusen

Covid-19 au Sénégal : 1 nouveau décès, 11 cas graves et 13 nouvelles infections

Actusen

Laissez un commentaire