News

Reconnu coupable du meurtre de Bassirou Faye : Boughaleb, condamné à 20 ans de travaux forcés

La nouvelle est tombée comme un couperet. Impossible pour l’accusé, à l’annonce du verdict, de faire le moindre mouvement. L’effet de surprise est passé par là.

Alors que le procureur avait requis une peine de 5 ans de travaux forcés, voilà que le juge de la chambre criminelle a multipliée par quatre ladite peine.

Le policier Sidi Mouhamed Boughaleb, reconnu coupable du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye, a été condamné à 20 ans de travaux forcés.

Pleurant de toutes ses forces comme si sa vie venait de basculer, l’accusé a eu du mal à bouger ses deux jambes, à l’annonce de la décision de la chambre criminelle.

Lui qui n’a jusque-là fait que six mois de détention préventive, va devoir s’armer de beaucoup de courage, avant de retrouver les siens. La plaidoirie de son avocat n’a pas pu le tirer d’affaire.

En plus de cette condamnation, le Président de la Chambre criminelle, après avoir débouté la communauté universitaire de sa requête, a déclaré l’Etat du Sénégal civilement responsable. En charge de réparer le préjudice subi par la famille de Feu Bassirou Faye, d’un montant de 50 millions. Un procès qui a duré plus d’une journée.

Ndèye Awa BEYE (Actusen.com)

Dans la même rubrique...

Violence et maltraitance sur ses élèves : Ibrahima Dieng, maître coranique condamné par le tribunal de Diourbel

Actusen

Non-respect du protocole d’accords : Les ex-contractuels de la Senelec exigent l’audit de gestion des ressources humaines de Papa Demba Biteye

Actusen

Covid-19 dans le milieu judiciaire : le ministre de la justice prend une batterie de mesures

Actusen

Laissez un commentaire